/finance/homepage

Un mois de plus pour payer ses impôts

Les Québécois qui produiront leur déclaration de revenus après le 30 avril ne se feront pas taper sur les doigts par Revenu Québec.

Pour une deuxième année consécutive en raison de la pandémie, les contribuables ayant un solde d’impôt n’auront aucune pénalité ni aucun intérêt à payer s’ils fournissent leurs données fiscales au plus tard le 31 mai prochain.

Cette mesure vise, comme durant la première vague de la pandémie, à permettre aux gens durement touchés d’avoir plus de temps pour payer leur solde d’impôt.

«J'ai demandé à Revenu Québec de faire preuve de souplesse afin de tenir compte des difficultés que peut engendrer la situation sanitaire actuelle pour certains citoyens. Nous continuons de surveiller la situation de près et nous serons là pour aider les Québécois aussi longtemps qu'il le faudra», a indiqué le ministre québécois des Finances, Eric Girard.

Revenu Québec a indiqué avoir reçu, en date du 14 avril, 3,3 millions de déclarations de revenus, «un rythme semblable à celui des années antérieures». L’an dernier, trois particuliers sur cinq ont obtenu un remboursement d’impôt.