/news/currentevents

Un Hells se tue dans un accident de moto en Mauricie

Le Hells Paul Magnan s’est tué dans un accident de moto jeudi avant-midi, en Mauricie.

Le membre du chapitre de Trois-Rivières de 58 ans a perdu la vie dans une collision avec une camionnette alors qu’il circulait sur la route 352, un peu avant 10 h.

Le motocycliste se serait fait couper le chemin par la camionnette qui s’amenait en sens inverse et qui aurait effectué un virage pour accéder à une entrée privée.

Paul Magnan n’a pas été en mesure d’éviter la collision. Sous la force de l’impact, il a été éjecté de sa moto.

«Des manœuvres de réanimation ont été tentées, mais le décès de l’homme a été constaté à l’Hôpital de Trois-Rivières», a indiqué le sergent Jean-Raphaël Drolet, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Magnan est l’un des membres fondateurs du chapitre de Trois-Rivières, qui compte plusieurs motards de longue date.

Décrit comme un «gars avec une grande influence» au sein des Hells et «très respecté dans le milieu», Paul Magnan était devenu un membre en règle de la bande de motards criminels le 6 octobre 2001.

Au préalable, il faisait partie des Jokers de Saint-Jean-sur-Richelieu, un club-école des Hells.

Visé par un mandat d’arrestation dans l’opération SharQC, Paul Magnan était parvenu à filer entre les doigts des policiers pendant trois ans.

Il a finalement été arrêté en Outaouais, en 2012, et a été libéré en 2015 quelques heures seulement après avoir reçu sa sentence pour complot pour meurtre. 

Il avait purgé l’équivalent de sa peine en détention préventive.

La dernière arrestation du motard avait eu lieu en 2017, en Mauricie, pour complot et trafic de cocaïne et de méthamphétamine.

Celui qui était surnommé «Ti-Paul» est le deuxième membre en règle à perdre la vie dans un accident de moto au cours des dernières années.

En 2016, le Hells Kenny Bédard avait péri lors d’un carambolage impliquant neuf motocyclettes, au Nouveau-Brunswick. Il avait 51 ans.-Avec la collaboration d'Éric Thibault