/news/politics

William Amos nu: «C’est à la fois insignifiant et catastrophique pour son image»

C’est sous le signe du rire que Mario Dumont commente ce matin la bévue du député fédéral de Pontiac, William Amos, qui s’est retrouvé en tenue d’Adam dans son bureau alors que sa caméra était allumée tout comme celle de ses collègues parlementaires.

«Des gens essaient de rendre ça grave. Personnellement, je trouve ça juste drôle. C’est une gaffe monumentale. Sa caméra est ouverte et il est sur Zoom branché au Parlement qui siège, il n’en est pas conscient et se change devant la caméra», explique notre chroniqueur politique.

«C’est à la fois insignifiant et catastrophique pour son image, la honte, c’est épouvantable, mais il s’est excusé platement, rigole Mario Dumont. Rendu là, ça ne change pas grand-chose. On est déjà tous convaincus qu’il est désolé, il n’y a pas de doutes là-dessus!»

«Tellement de parlementaires au fil des années se sont fait accuser de cacher des choses, en voilà un qui ne peut pas être accusé de cela», formule Mario Dumont le sourire aux lèvres.