/regional/montreal/montreal

216 heures d’attente sur une civière

L’hôpital Santa Cabrini à Montréal a fermé des lits en raison de la COVID-19.

Photo d'archives

L’hôpital Santa Cabrini à Montréal a fermé des lits en raison de la COVID-19.

Des patients à l’urgence de l’hôpital Santa Cabrini ont attendu jusqu’à 200 heures sur une civière avant d’être pris en charge, notamment en raison d’une éclosion de COVID-19 qui a forcé la fermeture de lits dans une unité. 

« On donne des soins de brousse aux patients. On a peur que les services de l’urgence s’effondrent », s’alarme Sonia, infirmière à cet hôpital montréalais.

Elle a demandé à taire son nom par crainte de représailles, tout comme ses deux collègues avec qui Le Journal s’est entretenu.

9 jours sur une civière  

Parmi les pires cas cette semaine, une patiente « très hypothéquée » atteinte d’un cancer a eu accès à un lit après avoir passé 216 heures, soit 9 jours, sur une civière, rapporte Sonia. Encore jeudi, une personne obtenait un lit après 198 heures d’attente.

« C’est inacceptable. Les patients peuvent développer des plaies de lit et se déconditionner », explique l’infirmière.

« Il n’y a pas de bain, de changement de sous-vêtements, ni de brosse à dents. Les civières sont parquées dans la salle d’attente. Les patients dorment avec des néons au-dessus de la tête, expose sa collègue. Même un chien n’aurait pas ce traitement-là. »

Que des patients passent « 9-10 jours couchés sur un petit matelas de 2 pouces d’épaisseur » choque Denis Cloutier, président du syndicat FIQ SPS-ESTIM. 

« Une urgence, c’est une portée d’entrée, résume-t-il. Soit le patient quitte [l’hôpital] parce qu’on a [réglé] son problème, [soit] il doit être hospitalisé. On ne peut pas le bloquer à l’urgence. C’est catastrophique. »

Il déplore aussi que de quatre à sept infirmières fassent du temps supplémentaire obligatoire chaque jour depuis les dernières semaines. 

« J’en vois pleurer, être en crise. Il n’y a rien de drôle », laisse-t-il tomber.

La situation à Santa Cabrini est exceptionnelle, assure le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. Depuis le 6 avril, l’hôpital est aux prises avec une éclosion de COVID-19 dans une de ses unités.

« La fermeture actuelle de notre unité en éclosion, jumelée à la pénurie de main-d’œuvre et au fait que certains patients présentent des conditions médicales particulières [...] peut entraîner des délais supplémentaires », explique le porte-parole, Christian Merciari. Il précise que tous les efforts sont déployés pour enrayer l’éclosion.

Pas plus de 24 heures  

Vers 18 h jeudi, encore 8 patients étaient sur civière depuis plus de 48 heures, selon le site Index-Santé.

« Plusieurs urgences sont sur le bord du point de rupture, mais l’élastique a déjà pété à Santa Cabrini. La situation est vraiment critique », commente Judy Morris, présidente de l’Association des médecins d’urgence du Québec. 

D’après elle, un patient « ne devrait pas passer plus de 24 heures à l’urgence », notamment parce qu’il y a beaucoup de bruit, de lumière, peu d’intimité et que les civières sont bien souvent dans le corridor.