/regional/outaouais

Des dizaines de millions pour brancher l’Outaouais à internet

computer ordinateur bureau entreprise

Photo Fotolia

Les gouvernements provincial et fédéral s’unissent pour injecter près de 86,8 millions $ afin de brancher 10 640 foyers ruraux de l’Outaouais à internet haute vitesse. 

• À lire aussi: Toute la MRC de Memphrémagog sera branchée à internet haute vitesse

• À lire aussi: Internet haute vitesse: la facture triple

• À lire aussi: 826 M$ pour l’internet à haute vitesse en région

Les investissements annoncés vendredi accéléreront le déploiement d’infrastructures performantes dans une trentaine de municipalités aux quatre coins de la région d’ici septembre 2022.

«Les résidents de la région sont impatients. Ils ont attendu assez longtemps. J’ai hâte de voir des progrès [dans ce dossier]», a indiqué le député de Pontiac, William Amos.

«Je me réjouis de cette annonce qui permettra à la population de notre région de bénéficier d'un service internet rapide, robuste et de première qualité», a pour sa part mentionné le député de Gatineau, Robert Bussière.

Premier pas

L’adjoint parlementaire du premier ministre du Québec pour le volet internet haute vitesse, Gilles Bélanger, a confirmé que d’autres annonces du genre sont prévues sous peu afin de brancher, d’ici la même date, les quelque 19 000 foyers restants en Outaouais, quitte à devoir utiliser le futur système de satellites en orbite terrestre basse.

D’ailleurs, aux dires de M. Bélanger, des pénalités «extrêmement sévères» sont prévues aux contrats avec les fournisseurs de services si le réseau complet n’est pas branché à échéance. Des inventaires des territoires visés sont ainsi prévus prochainement pour s’assurer qu’aucun foyer ne sera laissé sans service adéquat.

L’Opération haute vitesse est une initiative commune des gouvernements du Canada et du Québec qui permettra à la province d’afficher le plus haut taux de connectivité au pays avec un score de 99 %.

Dans la même catégorie