/regional/troisrivieres/mauricie

Jusqu'à 300 nouveaux fonctionnaires au Centre fiscal de Shawinigan

La pandémie a un effet majeur sur les emplois au Centre national de vérification et de recouvrement de l'Agence du revenu du Canada à Shawinigan.

• À lire aussi: Le fédéral construira un nouveau centre fiscal à Shawinigan

• À lire aussi: Importante annonce lundi au Centre fiscal de Shawinigan

• À lire aussi: Rapport d'impôt unique: un scénario «catastrophique» pour Shawinigan

Au total, 200 nouveaux fonctionnaires ont été embauchés dans les derniers mois et une centaine d'autres pourraient l'être sous peu. Cela porte à 1800 le nombre d'employés maintenant rattachés à ce centre fiscal. Ottawa avait besoin de ressources humaines additionnelles pour être en mesure de guider à distance les Canadiens dans les programmes d'assistance créés pour faire face à la pandémie, dont la PCU.

Les fonctionnaires embauchés auront aussi à venir en aide aux Canadiens en matière de vol de données personnelles dans le cadre du tout nouveau Service de protection de l'identité.

«Si vous êtes victime de fraude. Si vous avez reçu par la poste un T4E sans jamais avoir demandé de PCU, c'est à Shawinigan que vous appelez pour démêler vos choses», explique avec fierté Patrick Bertrand du Syndicat des employés-es de l'impôt. «Encore une fois on est en avant de la parade à Shawinigan avec ces nouveaux programmes-là».

Le ministre François-Philippe Champagne déplore d'ailleurs que le Bloc Québécois ait tenté de faire adopter à Chambre des communes une loi introduisant le rapport d'impôt unique pour le Québec. Il est clair pour lui que Shawinigan aurait de cette façon été privé des importantes retombées du Centre fiscal.

«Toutes les voix de la Mauricie devraient s'élever pour dire que le Centre fiscal est là pour rester, pour prospérer et ça inclue tous les partis politiques confondus. On ne peut parler que d'une seule voix».

La pandémie ne changera rien au projet de reconstruire le centre à Shawinigan. C'est le groupe Pomerleau qui a obtenu le contrat de 118 millions $. Le chantier s'ouvrira à l'automne prochain. Le nouveau bâtiment sera hybride conçu pour jumeler le télétravail et le travail en mode présentiel.

Dans la même catégorie