/news/coronavirus

Le PQ demande un resserrement à la frontière Québec-Ontario

GEN-INONDATIONS-GATINEAU

MARC DESROSIERS/AGENCE QMI

Devant la 3e vague fulgurante de cas de COVID-19 qui frappe durement l’Ontario, le Parti québécois (PQ) demande un contrôle de la circulation à la frontière Québec-Ontario, et ce rapidement. 

«Nous ne pouvons rien contre notre proximité géographique avec l’Ontario, mais nous pouvons agir sur la circulation. Rappelons‐nous que lors de la première vague, au printemps dernier, les autorités avaient établi des barrages routiers sur les ponts interprovinciaux reliant Gatineau et Ottawa», a souligné Joël Arseneau, le porte-parole en matière de Santé pour le PQ. 

« La Santé publique de Montréal a pourtant fait, cette semaine, une importante mise en garde concernant le fait qu’il n’y a ni dépistage rapide ni quarantaine obligatoire pour les personnes traversant cette frontière. Évidemment, cela met tout le Québec à risque. La région de l’Abitibi‐Témiscamingue, voisine directe de l’Ontario, et celle des Laurentides, prisée pour ses activités de villégiature, sont particulièrement préoccupées », a poursuivi Joël Arseneau.

Le PQ considère que Québec pourrait s’inspire de la «bulle atlantique» mise en place lors de la deuxième vague qui avait fait ses preuves. 

Plus de détails suivront.