/news/currentevents

Sa voiture détruite par un chauffard en cavale à Sorel

La Mitsubishi blanche d’Isabelle Labonté est une perte totale après avoir été violemment percutée par le camion de type pick-up conduit par Shawn Mellon, qui tentait de fuir les policiers de la Sûreté du Québec.

Photo courtoisie

La Mitsubishi blanche d’Isabelle Labonté est une perte totale après avoir été violemment percutée par le camion de type pick-up conduit par Shawn Mellon, qui tentait de fuir les policiers de la Sûreté du Québec.

Une mère de famille de Sorel-Tracy impliquée dans le spectaculaire accident avec un fuyard s’estime heureuse d’être toujours vivante, mais se questionne sur l’intervention policière.

• À lire aussi: Une poursuite policière avec un véhicule volé se termine abruptement à Sorel-Tracy

« Oh mon Dieu ! J’ai eu la peur de ma vie », lance Isabelle Labonté, 36 ans, au lendemain de la collision dont les images de la course-poursuite ont fait le tour du web.

« En voyant les vidéos, j’ai réalisé ma chance. J’aurais pu ne plus être là. J’ai des enfants. S’ils avaient été avec moi, quelques pieds de différence et ç’aurait été fatal », poursuit-elle, encore sous le choc.

Vers 17 h 30, la professionnelle en ressources humaines circulait sur le rang Sud et rentrait tranquillement chez elle après une rencontre à Saint-Hyacinthe.

Isabelle Labonté

Photo courtoisie

Isabelle Labonté

À 150 km/h 

Au moment où elle s’apprêtait à tourner à droite sur la route 132, direction est, Mme Labonté a vu un policier lancer une chose noire sur la chaussée. « Un tapis de clous, je ne savais pas de quoi ç’avait l’air ! Et je ne savais pas qu’il y avait un fou en cavale à 150 km/h ! » dit-elle.

Le patrouilleur tentait en effet de mettre fin à la poursuite policière d’un chauffard qui roulait à toute vitesse vers l’ouest à bord d’un camion blanc de type pick-up.

« J’essayais de comprendre ce qui se passait ! J’ai vu le policier. Il aurait peut-être dû m’alerter, dit-elle. J’ai tourné la tête à gauche. Je ne l’ai jamais vu arriver. Ça se passe en quelques secondes. »

« Une poursuite comporte toujours des risques. On analyse plusieurs facteurs pour justifier son maintien ou son arrêt », a précisé Stéphane Tremblay, porte-parole à la Sûreté du Québec (SQ), sans toutefois commenter cette intervention en particulier.

Dans un poteau 

La violente collision a retenti à plus d’un kilomètre de distance, a affirmé un résident du secteur. Le Ford F150 a embouti le devant de la Mitsubishi blanche avant de faire un tonneau et terminer sa course une vingtaine de mètres plus loin, contre un poteau électrique qui s’est fendu en deux sous la force de l’impact. Par miracle, personne n’a été blessé dans ce violent accident survenu à une heure de pointe.

« Je n’ai rien. Je suis raquée, c’est tout. Mais mon auto, y a plus rien devant. C’est une perte totale », explique Isabelle Labonté.

Le chauffard, Shawn Mellon, 30 ans, n’a pas non plus été blessé. Immédiatement, les agents de la SQ l’ont arrêté sur place.

Le résident de Québec a été localisé à Bécancour vers 17 h, une heure après qu’un vol de véhicule a été signalé à Sainte-Croix, dans la MRC de Lotbinière. La course folle s’est ensuite enclenchée sur plus de 80 km.

Rébarbatif, Mellon a tout de même comparu jeudi après-midi au palais de justice de Sorel-Tracy. Il s’est représenté seul et a refusé que le juge l’appelle « Monsieur ».

Il est accusé de vol, conduite dangereuse et fuite. Un chef de conduite avec les facultés affaiblies pourrait s’ajouter à son dossier, a indiqué la SQ.


Mellon devrait subir son enquête sur remise en liberté vendredi.