/sports/homepage

CF Montréal: ça commence enfin!

C’est samedi après-midi avec un duel contre son grand rival torontois que le CF Montréal amorce sa dixième saison dans la MLS.

Ça sera surtout la première occasion pour tout le monde de découvrir cette formation puisque les deux seules rencontres préparatoires ont été disputées à huis clos. 

Ce premier duel de la saison des Montréalais sera présenté sur les ondes de TVA Sports et sur TVA Sports direct dès 13h avec l'émission d'avant-match.  

On ne sait donc pas grand-chose de tous les nouveaux venus qui ont intégré l’équipe pendant l’entre-saison.

Bien malin qui pourrait prédire quel sera le onze partant.

Boîte à surprise    

Et comme on n’en est pas à un truc différent près, rappelons que ce sont deux formations canadiennes qui vont croiser le fer sous le soleil de plomb du sud de la Floride, puisque le CF Montréal et Toronto sont relocalisés dans l’État du sud des États-Unis au moins jusqu’à la fin du mois de mai.

Si le CF Montréal est une boîte à surprise, on peut dire la même chose du Toronto FC puisqu’on ne sait pas si Alejandro Pozuelo et Jozy Altidore seront en uniforme. On sait toutefois que Jonathan Osorio, suspendu, n’y sera pas.

Toronto a causé une certaine surprise en éliminant le Club Léon en huitièmes de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF, mercredi.

«On a regardé le match en soupant, mercredi, on est conscient [de ce qu’ils ont fait], a indiqué Samuel Piette. Mais c’est Toronto contre Montréal, et je ne crois pas qu’ils vont se soucier de la fatigue.»

Avant-hier, l’entraîneur-chef Wilfried Nancy affirmait vouloir éviter certaines situations.

«Il faut éviter que ça devienne un match de ping-pong et qu’on soit acculé sur notre défense. Si on ne fait que rendre le ballon à Toronto, c’est ce qu’ils veulent et ça va être très difficile.»

Facteur déterminant    

Pendant que les Torontois joueront une première rencontre sous la direction de Chris Armas, les Montréalais feront de même sous Wilfried Nancy.

Ce qu’on sait, c’est que les Reds disposent de plusieurs joueurs d’impact, alors qu’il est facile de penser que le jeune CF Montréal n’a pas le même type d’armes.

Mais Samuel Piette a tenu à corriger cette perception en rappelant que plusieurs joueurs avaient le potentiel pour faire la différence «Romell Quioto a fait la différence pour nous l’an passé. Djordje Mihailovic m’impressionne, et de voir ce qu’il peut faire tous les jours, il peut avoir un apport offensif.»

«Mason Toye a aussi repris son élan, il n’est pas arrivé dans un bon contexte au New Jersey l’an passé.»

Trois capitaines    

Par ailleurs, on a appris que le club n’aura pas un, mais bien trois capitaines cette saison.

En effet, Samuel Piette, Kamal Miller et Victor Wanyama vont se partager la tâche.

On a ici deux vétérans et un jeune joueur qui a de l’ascendant, qui vont exercer un leadership fort sur un groupe très jeune.

«C’est un grand honneur d’être capitaine. Je suis un gars de la place qui aime l’Impact depuis que je suis tout petit. Mais ça ne change pas ma personnalité, je crois que je suis un meneur naturel et j’essaie de le faire avec positivisme», a indiqué Piette, qui a assuré qu’il choisirait toujours Miller pour aller à la guerre.

«J’ai été très surpris, mais aussi fier de moi. Ça démontre le travail que j’ai accompli. C’est un rêve qui se réalise», a pour sa part ajouté Miller.