/news/coronavirus

COVID-19: moins de cas en Ontario, stabilité au Québec

L’Ontario a recensé près de 500 cas de COVID-19 de moins, samedi, mais plus de 2000 personnes sont hospitalisées, du jamais vu depuis le début de la pandémie.

• À lire aussi: COVID-19: Tendance à la baisse à Québec

• À lire aussi: Troisième vague : «votre bonne santé, ce n’est pas un bouclier»

• À lire aussi: Une deuxième dose du vaccin importante, selon un spécialiste

Ainsi, 4362 malades supplémentaires ont contracté le virus et 34 personnes de plus sont décédées, selon les plus récents chiffres. Les deux jours précédents, deux records avaient été inscrits coup sur coup, c’est-à-dire 4736 cas jeudi et 4812 cas vendredi. À ce jour, 412 745 Ontariens ont été infectés et 7698 ont perdu la vie.

Source de préoccupation s’il en est une, les hospitalisations n’ont jamais été aussi élevées en Ontario: quelque 2065 patients (+110) sont pris en charge en centre hospitalier, dont 726 aux soins intensifs (+25) et 501 sous respirateur (+21).

À compter de lundi, la province va fermer ses frontières avec le Québec et le Manitoba – le Québec va aussi restreindre la circulation vers l’Ontario –, le premier ministre Doug Ford ayant aussi annoncé vendredi le resserrement des mesures et du confinement afin de casser la troisième vague.

Le feu fait rage particulièrement à Toronto (1162 cas), et d’autres régions demeurent suivies de près, soit Peel (936 cas), York (430 cas), Durham (301 cas) et d’Ottawa (251 cas).

Stabilité au Québec  

Au Québec, 10 cas de plus ont été signalés samedi, soit 1537, ainsi que huit décès, portant le bilan cumulatif à 335 608 infections et à 10 793 pertes de vie.

Les hospitalisations continuent de grimper (692, +28), de même que le nombre de lits occupés aux soins intensifs (175, +8). Quelque 70 908 personnes ont été vaccinées vendredi pour un total global de 2 297 411.

Chaudière-Appalaches a comptabilisé plus de cas que la Capitale-Nationale, samedi, soit 224 par rapport à 205 cas. Ces deux régions, ainsi que l’Outaouais (164 cas), sont toujours sous le coup de mesures d’urgence spéciales – prolongées au moins jusqu’au 25 avril – pour faire diminuer la propagation du virus et de ses variants.

Dans les provinces de l’Atlantique, le Nouveau-Brunswick (11 cas) et la Nouvelle-Écosse (8 cas) ont mis leurs données à jour samedi.

Dans l’Ouest canadien, la Saskatchewan (249 cas et 2 décès), le Manitoba (183 cas et 3 décès) et l’Alberta (1486 cas et 3 décès) ont aussi ajusté leurs chiffres. Le Nunavut a par ailleurs ajouté six cas.

En soirée, le Canada comptait au cumulatif 1 113 898 cas (+7842) et 23 591 décès (+45).

La situation au Canada  

Ontario: 412 745 cas (7698 décès)

Québec: 335 608 cas (10 793 décès)

Alberta: 169 279 cas (2037 décès)

Colombie-Britannique: 117 080 cas (1530 décès)

Saskatchewan: 37 873 cas (464 décès)

Manitoba: 35 992 cas (958 décès)

Nouvelle-Écosse: 1800 cas (67 décès)

Nouveau-Brunswick: 1778 cas (33 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1039 cas (6 décès)

Nunavut: 414 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 167 cas

Yukon: 76 cas (1 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 43 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 113 898 cas (23 591 décès)