/news/currentevents

Mercier: un 10e féminicide au Québec

Un dixième féminicide est survenu au Québec depuis le début de l’année. Cette fois, c’est une femme de Mercier, en Montérégie, qui a été tuée par son conjoint vendredi. Ce dernier s’est ensuite enlevé la vie.

• À lire aussi: Longueuil: une femme blessée lors d’une chicane avec un homme

• À lire aussi: Fémicides: «les conjoints violents sentent qu’ils perdent l’emprise»

• À lire aussi: 10 féminicides en 10 semaines: «un décompte horrifiant qui ne semble pas se tarir»

La Sûreté du Québec a révélé leur identité samedi matin. Il s’agit de Dyann Serafica-Donaire, 38 ans, et de son conjoint Richard West, 50 ans.

«L’analyse de la scène et les informations recueillies sur place démontrent qu’il s’agit d’un drame conjugal», a précisé la porte-parole de la SQ Anik Lamirande, dans un courriel relayé aux médias.

Ce meurtre suivi d’un suicide s’est produit dans une résidence de la rue Beauchemin.

Des autopsies seront pratiquées sur les deux corps la semaine prochaine au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale à Montréal.

D’ici là, le Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la SQ poursuit son enquête en collaboration du Service de police de la ville de Mercier. L’enquête initiale de nature criminelle a été complétée, a fait savoir la SQ, laissant place maintenant à l’enquête du coroner.

Sur Twitter, la ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, a présenté ses condoléances aux proches de la victime: «Tout le Québec est secoué d’apprendre qu’une dixième femme vient de perdre la vie dans un contexte de violence conjugale».

La ministre de la Sécurité publique et vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault, a également réagi, samedi. «Notre cœur se brise chaque fois en pensant à ces femmes et à leurs proches», a-t-elle écrit, avant d’ajouter que son gouvernement a «un plan en réponse à l'urgence, qui sera annoncé bientôt».

Les plus récents féminicides au Québec  

-5 février: Elisapee Angma, 44 ans, est tuée à Kuujjuaq, dans le Nord-du-Québec. Son ex-conjoint, Thomassie Cain, 41 ans, se serait suicidé après le meurtre.

-21 février: Marly Edouard, 32 ans, est abattu d’une balle à la tête à proximité de son domicile, à Laval. Elle avait été victime de violence conjugale quelques semaines plus tôt. L’auteur du meurtre n’a toujours pas été épinglé.

-23 février: Nancy Roy, 44 ans, est poignardée à mort dans son logement de Saint-Hyacinthe, en Montérégie. Son ex-conjoint, Jean-Yves Lajoie, est accusé du meurtre.

-1er mars: Myriam Dallaire, 28 ans, et sa mère Sylvie Bisson, 60 ans, sont tuées à coups de hache à Sainte-Sophie, dans les Laurentides. L’ex-conjoint de Mme Dallaire, Benjamin Soudine, est accusé du double meurtre.

-18 mars: Carolyne Labonté, 40 ans, est retrouvée sans vie dans une résidence de Notre-Dame-des-Monts, dans la région de la Capitale-Nationale. Après quatre semaines d’enquête, la Sûreté du Québec épingle son conjoint, Éric Levasseur, 46 ans. Celui-ci est accusé de meurtre non prémédité.

-19 mars: Nadège Jolicoeur, 40 ans, est poignardée à mort dans le véhicule de taxi de son conjoint, Enock Fenelon, à Montréal. Ce dernier s’enlève ensuite la vie à l’aide de son couteau.

-23 mars: Rebekah Harry, 29 ans, succombe à ses blessures trois jours après avoir été sauvagement battue à coups de poing par son conjoint, Brandon McIntyre, 32 ans. Ce dernier a été arrêté pour ce crime.

-25 mars: Kataluk Paningayak-Naluiyuk et son conjoint sont retrouvés sans vie dans une résidence d'Ivujivik, dans le Nord-du-Québec. L’autopsie a révélé que la femme de 43 ans avait été assassinée. La mère de six enfants aurait été tuée par son conjoint, qui s’est ensuite enlevé la vie.