/news/society

Les dentistes dénoncent le manque d’accès des autochtones et des Innus aux soins dentaires

Dentiste

Photo Fotolia

Près de 70 dentistes travaillant au sein des communautés autochtones cries et inuites du Grand Nord et de la Basse-Côte-Nord ont tenu une mobilisation vendredi pour sensibiliser Québec à l’importance d’améliorer les conditions de travail de ceux qui offrent des soins à ceux qui habitent ces régions. 

• À lire aussi: Un manque criant de dentistes dans le Nord

«Cette mobilisation sans précédent démontre l’exaspération croissante de nos membres qui, rappelons-le, sont sans entente depuis six ans avec le gouvernement du Québec concernant le régime public de soins dentaires», a dénoncé le Dr Carl Tremblay, président de l’Association des chirurgiens-dentistes du Québec (ACDQ).

La chef du département dentaire au Conseil cri de la Santé et des Services sociaux de la Baie James (CCSSBJ), la Dre Lucie Papineau partage son avis. «Il devient extrêmement difficile de combler tous les postes permanents et les remplacements. La situation est alarmante, et elle risque d’entraîner des bris de services à certains endroits, dès cet été», a-t-elle affirmé.

Rappelons que, le 31 mars dernier, l’ACDQ soulignait le sixième anniversaire de l’échéance de la dernière entente-cadre entre les dentistes et le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en remettant une carte d’anniversaire au premier ministre, François Legault, au ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et à la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel.