/news/coronavirus

Une deuxième dose du vaccin importante, selon un spécialiste

La deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 « crée une amplification de la réponse immunitaire », affirme le virologue et professeur au Département des sciences biologiques de l’UQAM Benoît Barbeau.

• À lire aussi: La COVID fait-elle plus de ravages que d’autres virus mortels?

• À lire aussi: Plus de 3 millions de morts liées à la COVID-19 dans le monde

• À lire aussi: La deuxième dose administrée dès le 23 avril dans les CHSLD de l’Estrie

« Une première dose éduque votre système immunitaire, l’expose à ce que vous voulez lui faire apprendre », explique le spécialiste. La deuxième dose permet donc à la réponse immunitaire d’être encore plus forte, donc de produire une plus grande production d’anticorps. 

Ainsi, dans le cas d’une infection, le corps sera en mesure de mieux réagir et de se protéger, estime Benoît Barbeau. 

Le virologue explique toutefois que dans le cas des vaccins contre la COVID, la protection immunitaire dure au moins six mois. Après cette période, il se peut qu’il y ait une certaine diminution de l’efficacité. 

C’est pourquoi recevoir une deuxième dose est donc important, selon Benoît Barbeau. 

Prolongation de la pandémie

Pour le professeur, il est difficile de déterminer si la COVID est là pour rester. Il s’agit toutefois d’une possibilité qu’il ne faut pas écarter. 

Cependant, Benoît Barbeau est optimiste que si c’est le cas, la situation ne serait pas aussi dramatique que celle de la dernière année. 

Il estime qu’il serait possible d’avoir des vaccins adaptés aux variants, un peu comme la grippe saisonnière. 

Dans la même catégorie