/news/coronavirus

COVID: deux des principales villes des îles Fidji confinées

Photo Fotolia

Deux des principales villes des Fidji sont confinées lundi après que l'archipel ait enregistré son premier cas de contamination locale à la COVID-19 en douze mois de pandémie, ont annoncé dimanche les autorités.

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: La COVID fait-elle plus de ravages que d’autres virus mortels?

• À lire aussi: Plus de 3 millions de morts liées à la COVID-19 dans le monde

Une femme de 53 ans a été déclarée positive après avoir été un cas contact d'un soldat qui avait été contaminé dans un lieu de quarantaine à Nadi, ville située au nord-ouest de l'île principale de Viti Levu, selon la même source.

«Afin de permettre un traçage rapide et de réduire les risques d'une nouvelle contamination, nous annonçons le confinement du Grand Nadi et de Lautoka à partir de 4h00 ce matin», a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué.

Nadi et Lautoka, sont respectivement les troisième et deuxième villes des îles Fidji. Nadi est située au nord-ouest de l'île principale de Viti Levu. Lautoka est située sur la côte ouest de Viti Levu, à 24 km au nord de Nadi.

Les îles Fidji ont échappé largement à la pandémie grâce à des mesures strictes, dont des contrôles aux frontières, enregistrant moins d'une centaine de cas et seulement deux décès sur 930 000 habitants.

Plus de 330 personnes entrées en contact avec la femme déclarée positive ont été placées à l'isolement et la police a été chargée de faire respecter le couvre-feu de 24 heures à Lautoka et Nadi.

En dehors des zones confinées, les Fidjiens étaient quand même priés de rester chez eux. Écoles et commerces étaient fermés.

«Tous les Fidjiens devraient rester à la maison. Il ne doit pas y avoir des réunions publiques. Tous les services doivent fermer sauf ceux du secteur de la santé», a ajouté le ministère de la Santé.

Dans la même catégorie