/news/coronavirus

L'Argentine reçoit 864 000 doses du vaccin AstraZeneca

L'Argentine a reçu dimanche une livraison de 864 000 doses du vaccin anti-COVID AstraZeneca en provenance des Pays-Bas dans le cadre du système Covax et de l'accord passé avec l'OMS, a annoncé le gouvernement argentin.

• À lire aussi: Dans les coulisses de la vaccination

• À lire aussi: La situation continue d’inquiéter dans Chaudière-Appalaches

• À lire aussi: Deuxième cas de caillot de sang lié au vaccin d’AstraZeneca au Canada

Le pays sud-américain a acquis 9 millions de doses via Covax et avait déjà reçu 218 000 doses en mars dans le cadre de ce système. Le vaccin AstraZeneca-Oxford représente la quasi-totalité des doses distribuées par ce système.

L'Argentine a reçu au total 7,2 millions de doses en provenance de plusieurs laboratoires, dont plus de 6,2 millions ont pu être administrés à ce jour. Près de 800 000 personnes ont reçu deux doses.

AFP

Plusieurs manifestations ont eu lieu samedi à Buenos Aires pour dénoncer les nouvelles restrictions sanitaires imposées afin d'endiguer la recrudescence de l'épidémie de la COVID-19.

Brandissant des drapeaux argentins et scandant des slogans hostiles au président Alberto Fernandez, les manifestants ont notamment centré leurs protestations contre la suspension pour 15 jours des cours en présentiel dans les écoles, qui entrera en vigueur lundi dans la capitale et sa périphérie, épicentre de la contagion.

Les nouvelles restrictions concernent la capitale et sa périphérie, soit 15 millions des 45 millions d'habitants du pays.

AFP

À Buenos Aires, l'occupation des unités de soins intensifs a atteint 74,3% samedi, contre 64,8% au niveau national.

Parmi les restrictions figure un couvre-feu nocturne de 20H00 à 06H00 locales, jusqu'au 30 avril.

L'Argentine a enregistré samedi 19 119 nouveaux cas et 80 décès, soit un bilan total de plus de 2,6 millions de cas et 59 164 décès.

Cent pays et territoires livrés en vaccins anti-COVID en 42 jours: le système Covax a célébré le 8 avril une étape symbolique et renouvelé sa confiance au sérum d'AstraZeneca, la colonne vertébrale d'une campagne pour l'heure handicapée par des délais de livraison.

Covax a été créé par l'Alliance du vaccin (Gavi), l'OMS et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi) pour tenter de combattre les inégalités d'accès à l'immunisation anti-COVID, notamment en fournissant gratuitement 92 pays défavorisés.