/news/coronavirus

« On ne prendra jamais assez de précautions » contre la COVID

« Je ne vois pas vraiment comment on pourrait s’en sortir », s’inquiète le virologue Jacques Lapierre face à la situation de l’Ontario. 

• À lire aussi: Ontario : « la médecine de tente » bientôt une réalité

• À lire aussi: Dans les coulisses de la vaccination

• À lire aussi: Confusion sur le port du masque à l’extérieur: Legault minimise la controverse

La province voisine du Québec recense des records de cas de COVID-19 presque quotidiennement, et les prévisions des prochaines semaines s’annoncent tout aussi alarmantes. 

Pour Jacques Lapierre, il est difficile d’imaginer que la situation de l’Ontario ne déteigne pas sur le Québec. 

Il estime toutefois que les mesures supplémentaires imposées par le gouvernement Legault, comme le couvre-feu, seront bénéfiques. 

Pour Jacques Lapierre, la confusion des dernières semaines sur le port du masque à l’extérieur, ainsi que le recul du gouvernement sur certaines mesures, est déplorable. « Avec un virus contagieux comme ça, je crois que les précautions supplémentaires seront nécessaires, » estime le spécialiste. 

« Je trouve ça un peu bizarre quand on nous dit que le virus se propage 20 fois moins qu’à l’intérieur, alors qu’on n’a pas de chiffre à l’extérieur. Je ne comprends pas comment on peut faire des calculs », se questionne le virologue. 

Ainsi, Jacques Lapierre croit « qu’on ne prendra jamais assez de précautions. »