/news/coronavirus

Système de santé :«Ç’a été difficile dans les trois dernières semaines»

« Pour l’instant, on est bien contents que la tendance reste sur un plateau, car le système de santé a beaucoup de difficulté à faire face aux augmentations de problèmes de santé », explique le Dr Gilbert Boucher, urgentologue. 

• À lire aussi: « On ne prendra jamais assez de précautions » contre la COVID

• À lire aussi: [EN DIRECT] Les derniers développements sur le coronavirus

Celui qui est aussi président de l’Association des spécialistes en médecine d’urgence du Québec espère que le Québec sera épargné par la hausse considérable de cas qui sévit en Ontario. 

Le Dr Boucher explique que la tranche des 30 à 40 ans est plus présente dans les hôpitaux et fait de plus en plus face à des formes graves de la COVID-19. 

« Ç’a été difficile dans les trois dernières semaines, le système de santé est vraiment à la limite », a toutefois constaté l’urgentologue. 

Les patients se présentent en plus grand nombre dans les urgences et celles-ci sont spécialement occupées. 

« Dans tous les hôpitaux, il y a des étages fermés, on manque beaucoup de personnel. Le moral n’est pas très très haut », constate aussi le Dr Bucher.

Il rappelle donc qu’il est important de suivre les consignes sanitaires. « Si ça s’enflamme à Montréal et à Laval, le système de santé aura beaucoup de difficulté et il faudra couper dans les services à la population », prévient le spécialiste.