/regional/montreal/monteregie

Un père et son fils sauvent des plaisanciers tombés à l’eau

Deux plaisanciers tombés dans la rivière Richelieu dimanche dernier ont pu être secourus grâce à leur veste de flottaison, mais surtout grâce à l'intervention d’un père et son fils en paddleboard. 

Vincent Larivière, qui habite aux abords de la rivière, était assis sur la terrasse de sa résidence de Noyan, en Montérégie, en début de soirée lorsqu’il a vu «quelque chose qui ressemblait à un tronc d’arbre» flotter. 

Après être allé chercher son appareil photo pour tenter de mieux voir l’objet en question, il a entendu des cris. 

Pendant que sa conjointe appelait les secours, il s’est élancé pour se porter au secours des personnes à l’eau. 

«J’ai été chercher Mathis, j’ai crié: "viens Mat, il y a des gens qui se noient". Donc on s’est dirigé très rapidement vers la rivière avec nos paddleboard pour se rendre sur les lieux», raconte-t-il en entrevue à LCN.

Des voisins se sont aussi mis de la partie pour aider à ramener les naufragés sains et saufs sur le rivage. 

Selon le duo père-fils, l’histoire aurait pu mal se terminer si les deux personnes à l’eau, dont la chaloupe a probablement chaviré en raison du vent, n’avaient pas porté leur veste de flottaison. 

«Ils avaient leur gilet et une chance parce que sans ça, on n’aurait surement pas été capables de les sortir [de l’eau] et eux, ils n’auraient pas été capables de demander de l’aide. Avec tout le courant et les vagues, sans leur gilet, ils n’auraient pas été capables de rester à la surface, je pense», explique Mathis Larivière. 

En racontant cette mésaventure qui, heureusement, se termine bien, Vincent et Mathis Larivière souhaitent sensibiliser les gens à l’importance de porter un gilet de sauvetage lorsqu’ils se trouvent sur l’eau.