/regional/montreal/montreal

Une résolution pour contrer la hausse des loyers commerciaux à Montréal

L’importante hausse des prix des loyers à Montréal touche aussi les locaux commerciaux. 

Une résolution doit être déposée demain à Montréal pour tenter de réglementer les prix des loyers commerciaux. 

Après que plusieurs commerçants aient dû mettre la clé sous la porte à la suite d’une augmentation trop élevée, la Ville de Montréal a décidé d’agir pour mieux encadrer les locaux vacants et ainsi contrôler les hausses de loyers jugées abusives. 

La résolution demande au gouvernement l’obligation d’enregistrer les baux commerciaux au registre foncier et de mettre en place un bail type pour ce genre de locaux. 

Pour Richard Ryan, président de la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation, il est urgent que le gouvernement agisse. 

Selon lui, le contexte post-pandémique est favorable à l’implantation de ces mesures étant donné l’inévitable relance économique qui doit avoir lieu. Il croit que les mesures de relance doivent aussi aider les petits commerçants pour préserver la vitalité des quartiers.

Même si la majorité des commerçants sont d’accord avec cette mesure, le professeur d’économie au King’s University College, Vincent Geloso, croit qu’à long terme, ces mesures pourraient être néfastes. 

« Les propriétaires sont moins encouragés à construire, moins encouragés à développer des espaces pour les commerçants, et à long terme, cela aura comme impacts une baisse de l’offre, et à toute fin pratique, des pressions à la hausse sur le prix que les gens devront payer », explique le spécialiste.