/regional/quebec

2 M$ pour corriger l’erreur du MTQ

Photo d'archives, Didier Debusschère

Le MTQ devra allonger environ 2 M$ cet été pour corriger son erreur de 2014 et refaire en entier l’asphalte du pont Pierre-Laporte qui se détache en galettes, en raison de la pose d’une membrane inadéquate.

• À lire aussi: L’effet du confinement sur les routes s’est dissipé dès l’été à Québec

• À lire aussi: Déglaçage: le pont Pierre-Laporte rouvert partiellement

• À lire aussi: Travaux sur la chaussée: encore des entraves sur le pont Pierre-Laporte

À l’époque, le ministère des Transports pensait avoir fait le bon choix de membrane d’étanchéité, mais un phénomène de « pelade » est apparu dès l’année suivante.

D’énormes trous se sont formés dans la chaussée, au fil des ans, et ont fait rager nombre d’automobilistes, rendant parfois leur conduite périlleuse. En 2019, le ministre des Transports, François Bonnardel, avait même reconnu que le MTQ avait « manqué son coup ». On ignorait alors combien il en coûterait pour rectifier le tir.

Le revêtement montrait déjà des signes inquiétants en 2018.

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Le revêtement montrait déjà des signes inquiétants en 2018.

Des travaux de rapiéçage temporaires avaient été effectués pour sécuriser le pont, mais, cette fois, l’heure du grand chantier a sonné. Sept ans plus tard, tout sera refait à zéro, et les automobilistes qui empruntent le pont vont devoir prendre leur mal en patience une nouvelle fois cet été.

Deux blitz de travaux intensifs entraîneront chaque fois la fermeture de quatre voies sur six. Ils sont prévus en juillet et en août.

Contrat au même entrepreneur

Le MTQ confiera au même entrepreneur qu’en 2014 le soin de réparer les pots cassés, a appris notre Bureau d’enquête.

« Ce n’est pas l’entrepreneur qui était responsable. C’est vraiment la membrane en soi [imposée à l’époque par le MTQ dans le devis] qui n’était pas optimale. Il y a plusieurs facteurs reliés à ça mais ce n’est pas le travail de l’entrepreneur qui était en cause », assure le porte-parole du MTQ, Nicolas Vigneault.

Stellaire Construction, de Saint-Augustin-de-Desmaures, vient de remporter l’appel d’offres et de décrocher un contrat de 10,2 M$ qui comprend, en plus des travaux d’asphaltage, plusieurs travaux connexes sur le pont Pierre-Laporte et sur un autre pont qui surplombe la route 132 à Lévis, près du pont Laporte.

La portion du contrat qui concerne la pose d’une nouvelle membrane d’étanchéité et d’un nouvel enrobé représente environ 2 M$, selon les estimations du MTQ.

Membrane « plus performante »

Cette fois, le MTQ est convaincu que la nouvelle membrane liquide polymérique fera le travail, que l’enrobé bitumineux y adhérera et que les travaux seront plus durables. 

« La membrane est beaucoup plus performante que celle qui a été utilisée en 2014. Ce n’est pas la même membrane du tout », indique M. Vigneault.

Pourquoi ne pas avoir choisi cette membrane à l’époque ?

« Il s’agissait d’un produit beaucoup moins connu et utilisé lors des travaux du ministère, ce qui fait que les équipes ont choisi d’opter pour les membranes bitumineuses avec lesquelles elles étaient habituées à travailler [...] Le choix a été fait à l’époque en fonction des connaissances qu’on avait », répond le porte-parole du MTQ.

« Sur un pont suspendu, tu ne peux pas mettre non plus la même épaisseur d’asphalte que sur une route, c’est une question de poids, expose-t-il. Mais cette fois-là, avec la nouvelle membrane et la nouvelle méthode de travail, on est convaincus que ça va tenir le coup. »


Avant 2014, la précédente opération massive d’asphaltage sur le pont Pierre-Laporte avait eu lieu 19 ans plus tôt, en 1995.  

2 phases de travaux  

  • Du 26 juin au 15 juillet  
  • Du 3 août au 20 août  
  • Durant chacune de ces périodes, il y aura un blitz de travaux intensifs 24 h/24, ce qui entraînera la fermeture de 4 voies sur 6 (maximum de 10 jours consécutifs).  

Les tâches à exécuter  

  • Enlèvement et remplacement de l’enrobé bitumineux 
  • Pose d’une nouvelle membrane d’étanchéité 
  • Réparation de la dalle sur le pont 

Dans la même catégorie