/news/culture

Anik St-Pierre est toujours dans la course

Photo courtoisie, Lionel Guericolas / TV / Bureau233

Il ne reste à la Québécoise Anik St-Pierre qu’une étape à franchir pour accéder aux demi-finales de l’émission The Voice, en France. 

• À lire aussi: «Ils ont vu de quoi les Québécois sont capables!» - Anik St-Pierre

• À lire aussi: Anik St-Pierre fait rayonner la Mauricie à l'international

Anik St-Pierre participait samedi dernier à l’étape des K.-O., où les coachs de chaque équipe devaient éliminer quatre des huit candidats qu’il leur restait. 

Sa coach, Amel Bent, l’a sauvée grâce à sa relecture sensible de la chanson Tout, de Lara Fabian. Au moment d’annoncer son choix, Amel Bent a voulu faire passer un message d’espoir pour les femmes plus mûres.

« Étant donné que c’est un métier très difficile pour les femmes, et encore plus quand elles n’ont plus 20 ans ; étant donné qu’Anik fait des castings depuis tellement d’années ; et qu’elle le fait encore aujourd’hui, à 48 ans ; pour toutes les femmes, je vais y aller avec Anik », a commenté la coach. 

« Elle a choisi une décision qui reflétait ses valeurs, qui pouvait faire une différence. [...] C’est comme si elle avait lu sur mon cœur ce qui était gravé : toutes les blessures, les portes fermées, les défaites », confie Anik St-Pierre.

Prochaine étape 

La prochaine étape à laquelle accède la chanteuse est celle des cross battles, inédite en France, où elle s’opposera à un candidat d’une autre équipe. Ce sont les 101 spectateurs présents en studio qui choisiront les candidats qui passent en demi-finales, qui seront ensuite diffusées en direct.  

Dans la même catégorie