/news/coronavirus

Des lits occupés par des gens presque sans symptômes

GEN-COVID-PROPAGATION

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Des résidents d’un CHSLD de la Montérégie présentant très peu de symptômes de COVID-19 ont été transférés en centre hospitalier, en dépit du fait que les lits pourraient venir à manquer à cause de la troisième vague, s’insurge un cardiologue. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«Ça veut dire qu’on va attitrer des médecins pour ces gens-là, mais comme ils ne sont pas malades, les médecins vont se tourner les pouces», déplore le Dr Éric Sabbah, qui pratique à l’Hôpital Pierre-Boucher, à Longueuil. 

À travers le CISSS de la Montérégie-Est, le tiers des personnes présentement hospitalisées en zone chaude provient du CHSLD Marguerite-Adam de Beloeil, où 24 aînés et cinq employés ont récemment été contaminés malgré la campagne de vaccination. 

Éclosion prévisible

Que ces personnes n’aient à peu près pas de symptômes prouve que le vaccin est efficace, se réjouit le Dr Sabbah. 

Mais cette éclosion rappelle aussi l’importance de recevoir la deuxième dose, selon lui. 

«On le savait pourtant qu’en retardant la deuxième dose, les résidents de CHSLD pouvaient quand même développer une maladie légère», poursuit le médecin, qui est d’avis que l’on a démantelé trop rapidement les zones COVID en CHSLD. 

Durant la deuxième vague, ces unités ont permis d’isoler des résidents positifs au virus sans qu’ils nécessitent d’être hospitalisés, libérant ainsi des lits pour des patients durement touchés. 

«Notre employeur nous a toujours dit que les patients de CHSLD devaient y rester», soutient Daniel Laroche de la CSN, atterré d’apprendre que des personnes qui ne sont pas souffrantes se trouvent aujourd’hui à l’hôpital. 

Malgré les critiques, le CISSS de la Montérégie-Est défend sa décision et dit avoir agi par précaution. 

«Ce sont seulement les premiers cas qui ont été transférés vers les hôpitaux puisque des lits étaient disponibles à ce moment. Il y a 7 résidents provenant de Marguerite-Adam hospitalisés au total actuellement», a-t-on voulu rassurer par courriel. 

Ailleurs aussi

Le ministère de la Santé n’était pas en mesure vendredi de préciser combien des 664 personnes hospitalisées à l’échelle du Québec ne l’étaient que de manière préventive. 

On a simplement indiqué que «sans être courante, cette pratique n’est pas inhabituelle». 

Le CISSS de Laval reconnaît pour sa part avoir hospitalisé le mois dernier trois résidents de CHSLD qui n’avaient qu’une forme bénigne du virus.