/news/world

Elle dit avoir noyé ses enfants pour les «sauver» d'un complot

Une mère de famille de la Californie pourrait faire face à de graves accusations après la mort de ses trois enfants.

En entrevue à un média local, elle a dit avoir agi ainsi pour les «sauver» d’abus possibles et de trafic d’enfants.

Liliana Carrillo a été arrêté la semaine dernière à Bakersfield alors qu’elle tentait de voler une deuxième voiture en peu de temps.

La femme de 30 ans est soupçonnée par la police de Los Angeles d’avoir noyé ses trois enfants de six mois, deux et trois ans.

Accusée seulement de vol avec violence, la jeune femme est emprisonnée jusqu’à sa prochaine comparution.

C’est depuis un centre de détention qu’elle a donné une longue entrevue à la chaine de télévision KGET où elle tente d’expliquer son geste.

«Je les ai noyés. J’ai fait ça tout doucement, je ne sais pas expliquer cela. Je les serrés dans mes bras, je les ai embrassés. Je me suis excusée tout le temps. J’aimais mes enfants», a indiqué Mme Carrillo.

Elle a précisé avoir agi de la sorte pour les protéger de leur père qu’elle suspecte de faire partie d’un groupe faisant de la traite de personnes.

«Je ne voulais pas qu’ils soient abusés (...) J’aurais aimé que ce ne soit pas le cas, mais j’avais promis de les protéger», a-t-elle ajouté.

«J’aimerais que mes enfants soient vivants. Est-ce que je préférerais ne pas avoir fait ça? Oui. Mais je préfère qu’ils ne soient pas torturés et abusés régulièrement tout le reste de leur vie.»

Selon le Los Angeles Times, Liliana Carrillo et Erik Denton se battaient âprement pour la garde de leurs enfants.

M. Denton aurait d’ailleurs demandé une évaluation psychiatrique de Mme Carrillo le mois dernier lors d’une audience en cour.

Il a indiqué qu’il avait essayé d’avoir de l’aide pour son ex de la part de la direction de la protection de l’enfance, mais que personne ne s’était pas occupé du dossier.

Mme Carrillo a confié qu’elle était prête à passer le reste de sa vie derrière les barreaux pour le geste qu’elle a posé.