/news/coronavirus

Frontière fermée entre le Québec et l'Ontario

Les frontières entre le Québec et l’Ontario sont fermées depuis 0h00 cette nuit. Les premiers ministres François Legault et Doug Ford ont décidé de les fermer devant l’explosion des nouveaux cas de COVID-19.

Des contrôles seront effectués pour limiter les déplacements entre les deux provinces.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Fermeture de la frontière: sa mère laissée seule à Ottawa

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) gardera la frontière à des endroits stratégiques et les agents pourront alors questionner les occupants d’un véhicule sur la raison de leur séjour dans la province.

Une personne sera admise si elle habite ou travaille en Ontario, pour des raisons de santé, pour la garde d’un enfant, le transport de marchandises ou un droit ancestral relatif aux traités autochtones. L’accès sera aussi permis aux gens passant par la province pour une destination internationale ou sur un autre territoire, par autobus, train, traversier ou avion.

Règles du Québec           

Le gouvernement du Québec a aussi fait connaître ses règles concernant les Ontariens traversant la frontière de la Belle Province. Les raisons sont les mêmes que pour les Québécois gagnant l’Ontario.

Il sera également interdit à toute personne en provenance de l'Ontario d'entrer ou de se trouver au Québec sauf si elle peut démontrer qu'elle a une résidence (principale ou secondaire) au Québec, si elle se déplace à des fins humanitaires ou si elle doit se déplacer pour se conformer à un jugement d'un tribunal.

On précise 

toutefois que les arrêts inutiles en chemin, comme les restaurants, sont proscrits, sauf pour le transport de marchandises ou les déplacements internationaux.

Le gouvernement Legault oblige également les personnes regagnant leur domicile au Québec à s’isoler pendant une période de 14 jours après un déplacement en Ontario, sauf dans certains cas précis.

À l’ouest, il n'est pas permis d’entrer en Ontario depuis le Manitoba.

 
Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault à QUB radio: