/finance/homepage

Industrie aérospatiale du Québec: la relance passe par un appui d’Ottawa

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

L’industrie de l’aéronautique du Québec ne peut se relancer sans l’apport du gouvernement fédéral, prévient Aéro Montréal, alors qu’Ottawa s’apprête à présenter lundi son budget.

La grappe de l’industrie aéronautique du Québec qui présente lundi son bilan 2020 dévoile les mesures phares élaborées par l’Alliance pour la relance en aérospatiale (ARA).

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

L’ARA préconise en effet trois grandes thématiques à même de relancer l’industrie aéronautique lourdement impactée par la pandémie de COVID-19.

Il s’agit d’accélérer l’innovation durable, de soutenir la trésorerie des entreprises par la mise en place d’un fonds de croissance et de développement et de favoriser la diversification des marchés en augmentant par exemple la part des entreprises québécoises dans les contrats du ministère de la Défense.

«En privilégiant une approche concertée, l'Alliance pour la relance en aérospatiale a permis de faire émerger un plan d'action concret et rapidement actionnable», a réagi par communiqué Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal.

L’efficience de ces mesures et la capacité de l’industrie à demeurer compétitivité à l’échelle mondiale dépendent d’un appui franc du gouvernement fédéral, croit Aéro Montréal.