/news/coronavirus

Le long combat d'une mère de 24 ans contre la COVID-19

Hospitalisée depuis trois semaines en raison du variant britannique de la COVID-19, la jeune mère monoparentale Roxanne Smith est loin d’avoir fini de se battre contre le virus.

• À lire aussi: Une maman de 24 ans frôle la mort après avoir attrapé le variant britannique

La femme de 24 ans est clouée à son lit de l'Hôtel-Dieu de Québec depuis le 1er avril où elle est désormais intubée.

«En ce moment, je suis intubée 24 heures sur 24, parce que je suis incapable de tolérer quelque nourriture que ce soit. Pour l’instant, tout ce qui passe, ce sont les jus et les boissons nutritives protéinées», a indiqué Roxanne Smith en entrevue à l’émission de Denis Lévesque, sur les ondes de LCN, lundi.

Des hauts et des bas

La mère de trois enfants est toujours incapable de marcher; son corps demeure trop faible.

«Avec la COVID, c’est beaucoup des hauts et des bas. Dans les derniers jours, j’avais recommencé à marcher, je n’étais plus autant fatiguée. Mais la fin de semaine dernière, ça a été très difficile. Ma fatigue est revenue, mes essoufflements aussi», a expliqué Roxane Smith.

Après avoir été stable pendant un moment, la jeune femme a d’ailleurs recommencé à faire de la fièvre au cours des derniers jours.

«Honnêtement, je ne me suis jamais sentie autant malade de toute ma vie», a-t-elle clamé.

Cette dernière affirme que son combat contre le virus est très dur mentalement. 

«On veut juste du positif, donc quand le négatif revient, c’est facile de se décourager», a affirmée la Québécoise de 24 ans.

Une longue pente à remonter

Roxanne Smith estime devoir demeurer hospitalisée encore au moins une semaine.

Mais son combat ne sera pas pour autant terminé lors de sa sortie de l’hôpital.

La jeune mère s’attend à de nombreux rendez-vous médicaux et de la physiothérapie, même une fois qu’elle aura obtenu son congé.

Bien qu’elle soit mère monoparentale, la femme de 24 ans affirme être bien entourée et est persuadée d’avoir de l’aide de ses proches pour l’aider à prendre soin de ses trois enfants.

Ceux-ci sont âgés respectivement d’un an, trois ans et cinq ans et, par choix, Roxanne Smith a limité ses contacts avec eux depuis qu’elle est hospitalisée.

«À leur âge, ils ne comprendraient pas vraiment pourquoi leur maman a un tube dans le nez. Donc, on se limite vraiment seulement aux appels téléphoniques», a expliqué la jeune mère.

Néanmoins, elle admet que d’être éloigné de ses enfants depuis aussi longtemps est très dur pour son cœur de mère.

«Presque à chaque jour, je pleure parce que je m’ennuie. Je trouve ça difficile», a déclaré Roxane Smith.

Sensibiliser les jeunes

La femme de 24 ans veut utiliser son expérience pour sensibiliser les jeunes à l’importance de prendre la COVID-19 au sérieux.

«Je me rends compte que, même si j’ai bien respecté les règles, j’ai attrapé le virus quand même. On n’est vraiment pas à l’abri», a-t-elle expliqué.

Roxane Smith affirme néanmoins comprendre la détresse et la fatigue qui pousse certains à se révolter contre les mesures sanitaires.

Il ne fait toutefois aucun doute dans son esprit que ces règles sont nécessaires pour freiner la pandémie.

Visionnez l’intégralité de l’entrevue dans la vidéo ci-dessus.