/news/faitesladifference

Montréal doit devenir un pôle touristique hivernal

GEN-METEO-FROID

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

«Mon pays, c’est l’hiver», comme le dit l’expression consacrée, mais les Montréalais profitent-ils réellement du plein potentiel de l’hiver en ville? La direction du parc Jean-Drapeau et la Ville de Montréal proposent un plan selon lequel les usagers seront au cœur de l’expérience, été comme hiver. 

La pandémie aura certainement mis en relief l’importance d’avoir accès à des activités extérieures partout au Québec en hiver. Au vu de la crise sanitaire, les efforts mis en œuvre cet hiver par la métropole doivent être salués. Il serait pertinent de les accroître afin de proposer aux citoyens une offre plus complète, diversifiée et structurée pour que Montréal devienne le pôle touristique hivernal qu’elle mérite d’être.

Certes, il y a quelques sites avec des patinoires, des sentiers de ski de fond incluant une offre d’équipements en location, mais Montréal demeure sous-équipée pour la saison froide et bon nombre de citoyens doivent sortir de l’île en auto pour pratiquer un sport de glisse ou une activité de plein air.

Un potentiel à saisir

Montréal, qui jouit déjà de plusieurs attributs extraordinaires tels qu’Igloofest ou Montréal en lumière, compte peu d'événements extérieurs de novembre à avril, contre plus de 35 durant le reste de l’année. Peu étonnant qu’au cours des 30 dernières années, Montréal ait toujours été moins fréquentée en hiver qu’en été1. Le parc Jean-Drapeau prend pour pari de miser notamment sur la nordicité pour augmenter son achalandage. 

Le retour du ski dans la métropole?

Les acteurs du milieu sportif et touristique constatent qu’un retard a été pris sur les activités de glisse à Montréal depuis 20 ans. Il existe des centres de glisse dans la plupart des villes au Canada, notamment à Edmonton, à Toronto, à Calgary, et même dans la capitale nationale. Permettez-nous de suggérer que si jouer dehors en hiver, c’est célébrer qui nous sommes, c’est aussi une occasion tant pour la santé physique et mentale que la vie sociale. 

Montréal pourrait-elle offrir à nouveau la possibilité à ses citoyens et à ses touristes d'aller skier en transport en commun sur l'île? Après tout, c’est ici que le ski a pris naissance en Amérique du Nord, sur le Mont-Royal avec le Club de Ski Red Birds. 

Pour devenir une destination touristique hivernale d’envergure, Montréal doit étayer son offre avec de nouvelles activités et se positionner stratégiquement pour accueillir des grands événements internationaux durant la saison froide. Nous lançons un appel pour que Montréal et la Société du parc Jean-Drapeau favorisent une programmation unique et attractive s’adressant aussi bien aux familles qu’aux jeunes adultes amoureux des sports d’hiver, ainsi qu’aux adeptes du Hygge2 , comme c’est le cas en Scandinavie.

Jusqu’à l’hiver 2020, les Montréalais avaient eux aussi leur station de ski en ville avec trois pistes de ski, un snowparc et des glissades avec remonte-pentes. Présente dans le guide de Tourisme Montréal 2020 et accessible en transport en commun, l’attraction accueillait des touristes et des visiteurs de tous les quartiers de la ville.

Pour que Montréal poursuive sa destinée nordique, cette programmation hivernale qui nécessite des mois de planification doit être préparée tout au long de l’année. De concert avec le plan proposé, nous invitons les acteurs de tous les milieux à célébrer la nordicité et nous sommes prêts à agir dès maintenant pour un meilleur hiver car notre pays, c'est l'hiver! 

Esteban Dravet
Chef de la direction et fondateur de Pente à Neige

Danièle Sauvageau
Présidente du Conseil du sport de Montréal

François Chevrier
Directeur général d’Évènements et Attractions Québec

Caroline Calvé
Olympienne canadienne et vainqueur de la coupe du monde de snowboard

Yves Juneau
Président directeur général de l’Association des stations de ski du Québec

Maxime Henault
Entraîneur Max Parrot et Seb Toots et fondateur de Maximise ;

Indra Gupta
Présidente de Ski de Fond Montréal ;

Concordia University Ski & Snowboard Club ;

Paul Pinchbeck
Président directeur général du Conseil canadien du ski ;

Marco Romani
Président du conseil national - Patrouille Canadienne de ski ;

Louise Langlois
Présidente de la Patrouille canadienne du ski, zone Laurentienne ;

Luc “Skypowder”
Président du festival iF3 ;

Perry Schmunk
Directeur général de l'Alliance des moniteurs de ski du Canada ;

Claude Peachy
Président de l'Alliance des moniteurs de ski du Canada, Québec ;

David Zorko
Directeur général de Newschoolers ;

Zach Aller
Athlète professionnel et Directeur de territoire - Burton Canada ;

Anick Vaillancourt
Présidente Patrouille Canadienne de ski de la division du Québec ;

Frank April
Athlète professionnel de snowboard.


1. D’après les bilans touristique annuels 2018 et 2019 de Tourisme Montréal, le taux d’occupation moyen des hôtels montréalais était de 58,81% de décembre 2019 à mars 2019 contre 81,79% de avril 2019 à novembre 2019.   
2. Hygge : Art de vivre à la danoise, valorisant ce qui procure bien-être et réconfort, les plaisirs simples du quotidien.
Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?