/news/tele

«Star Académie» : au tour des filles de vivre la demi-finale

Joel Lemay / Agence QMI

Le sort en est jeté pour les garçons, et ça sera maintenant au tour des candidates féminines de «Star Académie» de vivre le stress de la demi-finale, dimanche. Qui, de Lunou Zucchini, Queenie Clément ou Rosalie Ayotte arrachera le titre de finaliste aux côtés de William Cloutier? Les paris sont ouverts!

• À lire aussi: «Star Académie» : William Cloutier réalise un rêve d’enfance

• À lire aussi: Plus haute cote d’écoute de la saison pour «Star Académie»

• À lire aussi: «Star Académie» : William Cloutier passe en finale

Déjà, dans la dernière évaluation, tenue la semaine dernière - alors que les académiciens ignoraient encore que les demi-finales se déploieraient en formule non mixte -, les filles avaient reçu une pluie d’éloges quant à leur évolution depuis le début de l’aventure.

Queenie Clément s’était faite entendre sur «En silence», popularisée par Amel Bent. Les compliments n’ont pas tardé à fuser.

«Qu’est-ce que tu es grande, Queenie!», avait sifflé une Lara Fabian admirative.

«C’était totalement désarmant, comme performance!», avait renchéri Gregory Charles, en encourageant du même souffle Queenie à abandonner son «travail de jour» pour se consacrer pleinement à la chanson.

«Assume, prends ta confiance, mets ta couronne et "envoye"!», a martelé Ariane Moffatt.

«Super solide»

Lunou avait de son côté misé sur l’importante «Une sorcière comme les autres», d’Anne Sylvestre. Gregory Charles lui a signalé que sa deuxième partie avait été «super solide».

«Merci Madame, qui nous surprend tout le temps dans ses interprétations... », a-t-il de surcroît salué la jeune femme au sortir de celle-ci de la salle de musique.

Quant à Rosalie, elle a une fois de plus exhibé l’une de ses compositions, «Mes pluies», un texte qui, il y a deux ans, prenait des allures d’appel à l’aide alors qu’elle n’allait pas bien. Heureusement, elle va mieux aujourd’hui, a-t-elle assuré.

Enthousiasmé par sa proposition, Gregory Charles a souligné à Rosalie qu’il était heureux qu’elle se soit rendue assez loin dans la compétition pour avoir l’opportunité de dévoiler «Mes pluies».

«Je vois maintenant comment les gens voudraient découvrir l’ensemble de l’univers de Rosalie dans une série de chansons», a relevé Gregory, pendant que Lara Fabian opinait à ses côtés.

«Je suis subjuguée par ton esprit et ton humour», a avoué cette dernière.

Accompagnement

Dans la quotidienne diffusée mardi, nos demoiselles ne se sont pas davantage assises sur leurs lauriers, même si elles savaient d’avance qu’elles seront toutes trois en danger d’élimination dimanche.

Lunou, Queenie et Rosalie ont été invitées à interpréter de nouveau une chanson devant le corps professoral, non pas pour une évaluation, mais pour une «prestation». Lara Fabian, Ariane Moffatt et Gregory Charles voulaient profiter du moment pour guider leurs protégées de leurs trucs et conseils, à quelques jours de leur demi-finale.

«On vous reçoit pour travailler avec vous et comprendre dans quelle direction vous voulez aller, comment on peut vous accompagner du mieux possible», avait expliqué la directrice la veille, après son post mortem de dimanche soir.

Aussitôt, Rosalie a manifesté son intention de se produire sur «You’ve Got a Friend», écrite par Carole King et popularisée par James Taylor. Lunou a choisi de se mesurer à la colossale «Mon Dieu», d’Édith Piaf, tandis que Queenie a opté pour «I Am Changing», de Jennifer Hudson.

Les trois aspirantes jetteront-elles leur dévolu sur ces mêmes pièces pour défendre leur place dans le concours dimanche soir? À suivre...Le public pourra voter pour protéger une candidate de «Star Académie» de l’élimination lors du variété de dimanche, à 19 h, à TVA.

Dans la même catégorie