/news/coronavirus

Un masque efficace pour le sport

Un jeune entrepreneur de la Mauricie poursuit sa croisade pour la reprise du sport. Carl Forand a mis à l'épreuve ses masques de protection personnalisés et les résultats sont encourageants.

• À lire aussi: Les masques sont-ils nécessaires à l'extérieur? Les experts se le demandent

• À lire aussi: Les masques contre la COVID tombent en Israël

• À lire aussi: Forcer des couples à porter le masque dehors est «démesuré»

Il déjà vendu plusieurs de ces prototypes au pays et aux États-Unis. Avec une firme spécialisée, il a testé la protection de ses masques qui s'attachent aux casques de hockey et de football. Carl Forand s'est livré à des activités physiques à haute intensité dans une chambre test où un aérosol, du propylène glycol, était diffusé.

«Les résultats ont été vraiment très concluants. On voit la plus-value de porter le masque versus ne pas le porter. Ce n'est pas une certification qu'on a été chercher. Mais la différence est frappante. On aimerait ça avoir des discussions avec la Santé publique», a-t-il confié à TVA Nouvelles, mardi.

L'étude démontre que la concentration de l'aérosol à l'intérieur du masque de football est 2,5 fois moins élevée qu'à l'extérieur et 3,5 fois moins élevée à l'intérieur du masque de hockey. Une solution selon l’entrepreneur pour la reprise des sports.

«C'est vraiment d'amener des solutions aux politiciens pour qu'eux prennent leurs décisions par la suite», a-t-il poursuivi.

Carl Forand a travaillé son prototype pour les masques de football avec les conseils du joueur Martin Bédard, des Alouettes de Montréal, et de Francis Larivière, gérant de l'équipement pour l'équipe de football du Collège André-Grasset.

L'entrepreneur souhaite maintenant montrer les résultats de son étude à la Santé publique, alors que l'incertitude plane sur la prochaine saison. Les équipes de la Mauricie et du Centre-du-Québec, encore en zone orange, se comptent chanceuses et profitent de chaque journée allouée à leur préparation physique.