/news/coronavirus

AstraZeneca: un service sans rendez-vous qui nécessite... un coupon en Estrie

Si vous aviez l'intention de recevoir le vaccin d’AstraZeneca sans rendez-vous au Centre de foires de Sherbrooke, sachez que vous ne ressortirez probablement pas avec une dose du vaccin dans le bras, mais bien avec un coupon sur lequel on vous indiquera l'heure à laquelle revenir en soirée.

Pour vous faire vacciner sans rendez-vous, vous devez donc avoir un rendez-vous... Une façon de faire qui en a surpris et choqué plusieurs, mercredi, a constaté TVA Nouvelles.

C'est le cas de Richard Bégin qui est arrivé à 16 h 45 dans le but d'être parmi les premiers dans la file d'attente. Il s'est plutôt retrouvé avec un coupon sur lequel on lui indiquait de revenir à 19 h 15 pour recevoir son vaccin,

«Ça pas de bon sens! Pourquoi nous offrir la possibilité de venir sans avoir de rendez-vous alors qu'on arrive ici et qu'on doit revenir? Moi, c'est pas si pire, je n’habite pas très loin, mais je ne peux même pas imaginer quelqu'un qui arrive de Weedon, par exemple», a-t-il dit.

D'autres ont mis en doute l'intérêt d'offrir ce type de plage horaire plutôt que de les offrir directement sur le site clicsante.ca.

À la Santé publique de l'Estrie, on nous confirme que c'est la façon de faire. Le directeur de la campagne de vaccination en Estrie, Jean Delisle, avait aussi mentionné en mêlée de presse un peu plus tôt en journée que la vaccination sans rendez-vous était une obligation, une exigence du gouvernement.

Plus de la moitié des doses ont trouvé preneurs

Outre cet imbroglio, les Estriens ont été nombreux à répondre à l'appel du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

En moins de 24 heures, plus de 7000 personnes âgées de 45 à 55 ans ont pris rendez-vous pour recevoir le vaccin d'AstraZeneca en Estrie. C'est plus de la moitié des 12 000 doses disponibles.