/regional/montreal/montreal

Hadrien Parizeau joint les rangs de Coderre

Denis Coderre a convoqué, mercredi matin, une conférence de presse pour présenter deux candidats qui représenteront son équipe lors des prochaines élections.

• À lire aussi: Entrevue avec Denis Coderre : «Je me suis ennuyé de vous, M. Poirier!»

• À lire aussi: Mairie de Montréal: «On a besoin d’un second mandat» - Valérie Plante

Le conseiller municipal Hadrien Parizeau, qui siégeait comme indépendant, quitte le poste qu’il occupait au sein du comité exécutif de la Ville afin de rejoindre les troupes d’Ensemble Montréal. 

Le siège qu’il briguera n’a toutefois pas été annoncé, tant M. Parizeau que M. Coderre ayant refusé de se prononcer à ce sujet.

«Les gens dans Ensemble Montréal sont contents de son retour. Ce n’est pas facile de prendre ce genre de décision», a souligné M. Coderre.

M. Parizeau avait originalement été élu en 2017, sous la bannière de l’Équipe Denis Coderre pour Montréal. Il a toutefois été exclu du parti après avoir accepté l’invitation à joindre le comité exécutif de la mairesse Valérie Plante, comme responsable des dossiers jeunesse, sports et loisirs.

La mairie de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville est présentement occupée par Émilie Thuillier, de Projet Montréal. Elle avait remporté l’élection au cours d’une chaude lutte contre son rival Harout Chitilian, du parti de Coderre. Moins de 5 % des voix avaient séparé les deux candidats.

La leader de l’opposition à l’hôtel de ville, Karine Boivin-Roy, tentera pour sa part sa chance à la mairie de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, après avoir été conseillère municipale au sein du même arrondissement au cours des huit dernières années.

«Il faut trouver le bon dosage, entre écouter les citoyens, les accompagner dans leurs différentes requêtes, et en même temps, mettre sur pied des projets qui sont importants pour la relance de Montréal», a révélé Mme Boivin-Roy.

C’est présentement Pierre Lessard-Blais, de Projet Montréal, qui occupe le poste de maire de l’arrondissement depuis 2017, après avoir vaincu Réal Ménard, maire sortant et membre de l’Équipe Coderre.

Campagne positive

«Ça ne sera pas une campagne électorale basée sur des attaques personnelles, je laisse ça aux autres. Elle sera plutôt basée sur des enjeux», a tenu à souligner M. Coderre.

Il a souligné qu’au cours des dernières années, depuis sa défaite électorale en 2017, il s’était imposé un devoir de réserve, refusant de commenter ou de critiquer les décisions prises par l’administration Plante.

M. Coderre a également refusé de commenter la gestion de la crise faite par Projet Montréal pour cette même raison. «On ne doit pas se demander comment on doit gérer la crise, mais plutôt comment s’en sortir. Ce qui va être important est de donner de l’espoir aux gens», a-t-il pondéré.

Il s’est également positionné comme la personne ayant l’expérience pour effectuer cette sortie de crise et relancer l’économie de Montréal.

Dans la même catégorie