/news/coronavirus

Hôpitaux débordés: bientôt des transferts interrégionaux pour des patients de Chaudière-Appalaches

Photo d'archives, Didier Debusschère

La capacité hospitalière du CISSS de Chaudière-Appalaches est presque atteinte et les prochains patients pourraient bien être transférés vers Rimouski et Sherbrooke prévient la direction.

• À lire aussi: COVID-19: 10 hospitalisations supplémentaires à Québec et Lévis

Aux soins intensifs de l’Hôtel-Dieu de Lévis, un seul lit est actuellement disponible. Au-delà de ce 15e lit, on devra solliciter l’aide d’autres régions puisque Québec se trouve déjà dans la même situation.

«On va devoir transférer vers Sherbrooke et Rimouski», confirme la porte-parole du CISSS, Mireille Gaudreau, précisant que ces deux centres «disposaient des plateaux techniques» pour recevoir ce type de patients, contrairement à d’autres centres régionaux comme celui de Saint-Georges par exemple.

Cette situation est causée par un manque de personnel précise le CISSS. Même si on voulait ouvrir des lits supplémentaires, on n’a pas le personnel nécessaire pour le faire.

«On manque de personnel pour en ouvrir plus. Les enjeux de personnel qu’on avait déjà ont été décuplés dernièrement», explique Mme Gaudreau. Surtout que les employés affectés aux départements de soins intensifs disposent d’une certaine spécialisation. «On ne peut pas prendre des gens sur n’importe quel département et les envoyer là».

Dans la même catégorie