/regional/sherbrooke/estrie

Le «retour» de l'hiver cause des soucis à Sherbrooke

On croyait le printemps bien entamé, mais l’hiver n’avait pas dit son dernier mot. Alors que plusieurs Estriens ont déjà changé leurs pneus en prévision de la saison chaude, la neige est venue jouer les troubles fêtes mercredi.

«Pas très agréable, mais qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse, on ne pouvait pas prévoir qu’il allait y avoir de la neige! Je les ai changés (les pneus) la fin de semaine dernière en pensant qu’il n’y allait pas avoir d’autre neige!» s’est exclamée une automobiliste à la caméra de TVA Nouvelles, alors que la neige débutait à Sherbrooke.

Malgré la neige, des Estriens ont décidé de tout de même faire changer les pneus d’hiver pour ceux d’été, mercredi.

«Quelques-uns ont reporté le rendez-vous, mais la plupart prennent une chance et viennent quand même faire changer les pneus», a affirmé le propriétaire du garage Estrimont, Réal Bolduc.

«À cause du COVID, les gens qui n’ont pas à se déplacer font changer leurs pneus quand même, il annonce chaud à partir de vendredi de toute façon!» a-t-il ajouté.

Résultat, les Estriens devront être prudents sur les routes jusqu’au week-end.

Du côté de la Ville de Sherbrooke, on se dit prêt à recevoir cette bordée.

«On avait déjà commencé à convertir certains véhicules pour la saison d’été et, en plus, nous avons environ 20 camions déneigeurs de moins puisque les contrats avec les compagnies privées qui nous louent ces derniers se sont terminés le 15 avril», a mentionné le responsable de la division de la voirie à la Ville de Sherbrooke, Carlo Cazzoro.

Malgré les précautions de la Ville, la situation pourrait être préoccupante dans les prochaines heures selon lui.

«Plusieurs automobilistes ont leurs pneus d’été, ajouté d’une neige humide en plus d’un effectif réduit, si tout cela se concrétise, on risque d’avoir quelques problèmes.»

Il ne reste plus qu’à espérer que cette fois, ce sera la dernière neige avant l’été.