/news/politics

Nomination pour Ralph Goodale par son ancien patron Justin Trudeau

Photo courtoisie

L’ancien ministre libéral Ralph Goodale, qui a quitté la politique active en 2019, vient d’être nommé haut-commissaire du Canada au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, mercredi, par son ancien patron, Justin Trudeau.

M. Goodale, 71 ans, va conseiller le premier ministre du Canada au sujet de tous les dossiers importants touchant au Royaume-Uni. Le Brexit et l'Accord de continuité commerciale Canada-Royaume-Uni, en vigueur depuis le 1er avril dernier, figureront notamment parmi les sujets qu’il devra surveiller.

M. Goodale a été député fédéral en Saskatchewan de 1993 à 2019. Il a notamment été ministre des Finances, de la Sécurité publique et des Ressources naturelles au sein des gouvernements libéraux de Jean Chrétien, Paul Martin et Justin Trudeau.

«Les décennies d'expérience de Ralph Goodale continueront de bien servir les Canadiens dans le cadre de son nouveau poste de haut-commissaire du Canada au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. En tant que conseiller de confiance à Londres, il s'emploiera à resserrer davantage l'amitié entre nos deux pays alors que nous travaillons ensemble pour surmonter nos plus grands défis. Il continuera également à formuler des conseils réfléchis et sincères au nom des Canadiens», a indiqué M. Trudeau dans un communiqué.

Il s’agit du deuxième mandat accordé à Ralph Goodale depuis son départ de la Chambre des communes. Il a agi durant les derniers mois à titre de conseiller spécial du premier ministre Trudeau relativement à la tragédie du vol PS752 de l’Ukraine international Airlines. Ce vol civil a été abattu par l'Iran le 8 janvier 2020, faisant 176 victimes, dont 138 avaient des liens avec le Canada.