/news/law

Agression d’une octogénaire à Tadoussac: les deux accusés coupables

Après plusieurs semaines de procédures judiciaires, le verdict est enfin tombé jeudi pour les deux agresseurs d’une octogénaire de Tadoussac, sur la Côte-Nord, à l’automne 2017.

Christopher Sehota Paquet et Kho Prakongham ont été déclarés coupables des neuf chefs d’accusation qui pesaient contre eux, dont introduction par effraction, vol qualifié, voies de fait, séquestration, complot, possession d’outils de cambriolage et recel.

Les événements se sont produits à l’automne 2017 à la suite d’un cambriolage qui s’est mal terminé à Tadoussac.

La victime, Aline Bouchard-Caron, a été sauvagement attaquée dans sa demeure. Elle vit maintenant en CHSLD et conserve des séquelles de ce cambriolage.

Les deux hommes avaient été arrêtés alors qu’ils tentaient découler les bijoux dérobés à Québec.

Pour rendre sa décision, le juge Pierre Rousseau a mentionné jeudi que Christopher Sehota Paquet et Kho Prakongham avaient beaucoup consommé de drogue et d’alcool le soir des événements, et avaient quand même décidé de commettre le cambriolage en sachant qu’il y avait quelqu’un à l’intérieur de la maison.

Au sujet de Sehota Paquet, le juge a souligné que dire la vérité n’est pas dans sa nature et qu’il a ajusté son témoignage selon les preuves durant toutes les procédures.

Le procès aura duré 12 jours. Une première rencontre pour déterminer les sentences doit se tenir le 20 mai prochain.