/news/politics

COVID-19: L'ex-ministre Benoît Pelletier a frôlé la mort à plusieurs reprises

La fille de l’ancien ministre libéral Benoît Pelletier a raconté comment sa famille avait traversé les derniers mois alors que l’ex-politicien et avocat se trouvait aux soins intensifs après des complications liées à la COVID-19.

M. Pelletier, 61 ans, a passé plus de deux mois dans le coma et les médecins ont craint pour sa vie à plusieurs reprises.

«On a eu très, très peur de le perdre pendant tout l’hiver. Mon père a failli mourir à plusieurs reprises. En mars, je crois que les médecins n’y croyaient plus parce qu’ils avaient tenté l’impossible et qu’il ne répondait plus aux traitements», a confié sa fille Françoise Goulet-Pelletier, en entrevue à LCN.

«Ils (les médecins, NDLR) nous ont fait venir à Gatineau pour qu’on lui dise au revoir et finalement, il y a eu un revirement de situation incroyable et mon père est sorti du coma et a commencé son parcours vers la guérison.»

Mme Goulet-Pelletier a expliqué les difficiles moments que sa famille a traversé pendant cette hospitalisation, mais aussi le bonheur d’avoir vu son père sortir du coma.

«Quand le médecin nous a annoncé qu’il y avait un petit doute et qu’il allait survivre, on n’y croyait pas au début. Quand on l’a vu sortir du coma, on a commencé à y croire et à garder espoir. C’était juste incroyable de retrouver mon père à ce moment-là», a-t-elle dit.

Le sexagénaire a été sous respirateur jusqu’au début du mois d’avril.

«Lorsqu’ils ont ôté la trachéotomie, le personnel des soins intensifs a applaudi. Je pense que tout le monde était très heureux de ce dénouement-là.»

Il a quitté l’hôpital dans les derniers jours et se trouve maintenant au centre de réadaptation en déficience physique La Ressource de Hull, en Outaouais.

«Il est encore très malade des poumons. En ce moment, ils essaient de le sevrer des lunettes nasales. Il travaille très fort, avec tout le personnel pour pouvoir passer l’été "hybride" entre la maison et le centre», a fait savoir Françoise Goulet-Pelletier.

« «Mon père a une très bonne attitude en ce moment. On est tellement heureux de voir à quel point il garde le moral, malgré le fait que les visites soient suspendues à Gatineau en raison de la troisième fois. Je le trouve vraiment extraordinaire. On est tous vraiment fiers de lui, je l’aime très fort.»

L’annonce de l’hospitalisation de Benoît Pelletier a suscité de nombreuses réactions à l’Assemblée nationale.

«Il a 61 ans, Benoît. On voit que même quelqu’un de relativement jeune peut se retrouver dans le coma et avoir peur d’en mourir. Heureusement, il est sorti du coma, ça semble mieux aller. On lui souhaite un prompt rétablissement», a notamment dit François Legault en point de presse.

«Mon père est vraiment content de cette vague d’amour là. Ça va l’aider dans sa guérison, j’en suis certaine.»

Voyez son entrevue dans la vidéo ci-dessus.