/news/politics

Les vols de l'Inde et du Pakistan suspendus pour 30 jours

Le gouvernement fédéral interdira pour 30 jours dès 23h30, jeudi soir, les vols internationaux en provenance de l’Inde et du Pakistan, qui sont tous deux aux prises avec une recrudescence fulgurante des cas de COVID-19, alimentée en partie par un nouveau variant «double mutant».

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

• À lire aussi: Inde: «Le son des ambulances est incessant» raconte un expatrié sur place

• À lire aussi: Un premier cas de variant indien découvert en Mauricie et Centre-du-Québec

Cela inclut tous les vols privés et commerciaux arrivant de ces pays, mais les vols de cargo resteront autorisés pour l’approvisionnement de produits essentiels, comme les vaccins.

«Ceci est une mesure temporaire, tandis que nous continuons d’évaluer la situation et déterminons les prochaines étapes à suivre», a déclaré le ministre des Transports, Omar Alghabra.

De plus, les passagers quittant l’Inde ou le Pakistan qui arrivent au Canada par le biais d’une escale devront obtenir un résultat négatif à un test de dépistage qui devra être effectué à partir de leur dernier point de transfert avant l’arrivée au pays.

«Il n’y a présentement aucun vol en provenance du Brésil, mais nous n’hésiterons pas à interdire les vols des autres pays si la science nous le recommande», a ajouté le ministre.

L’Inde a battu un record de nouveaux cas, jeudi, avec 315 000 nouvelles infections et 2074 décès.