/finance/homepage

Jusqu’à 700$ de plus pour faire l’épicerie cette année

En raison de la hausse des produits de base, comme le sucre (+59%) et le maïs (+84), votre panier d’épicerie risque de vous coûter jusqu’à 700 $ plus cher cette année.

«[En décembre] on estimait que le taux d’inflation alimentaire pour 2021 était pour être d’à peu près 5%. [...] C’est à peu près ça qui se passe, on s’attendait à un super cycle à travers le monde. Donc le prix des denrées alimentaires gonfle», explique Sylvain Charlebois, spécialiste de l'industrie agroalimentaire à l'Université Dalhousie.

Sur les tablettes, cela signifie par exemple qu’un filet de porc vendu au prix de 18,74$ pour 1,2 kilo coûte deux fois plus cher qu’en 2019. En plus du porc, le prix du poulet risque fort probablement de grimper également.

«Actuellement, les transformateurs s’aperçoivent que ça coûte beaucoup plus cher produire quoique ce soit que vous trouvez à l’épicerie», indique M. Charlebois.

La hausse des importations en provenance de l’Amérique du Nord en Chine est un autre facteur qui affecte le prix des aliments.

«La Chine achète tout présentement et c’est pour ça que le coût des denrées augmente sans cesse», précise Sylvain Charlebois.

Petit soupir de soulagement toutefois pour les amateurs de bœuf. Bien que le prix de la viande soit déjà assez élevé, on ne s’attend pas à une hausse de prix avant la fin de l’été.