/news/coronavirus

Payés pour se faire dépister: «Je trouve ça fort de café!»

Mario Dumont ne décolère pas contre les travailleurs de la santé qui ne veulent pas se faire vacciner contre la COVID. Il y en aurait environ le tiers dans la province. 

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Le gouvernement Legault s’appuie sur un arrêté ministériel afin d’obliger ces travailleurs en CHSLD et dans les hôpitaux, entre autres, à subir trois tests par semaine pour le dépistage du coronavirus, explique notre commentateur. Dans un CUISSS montréalais, les employés qui se font tester peuvent inscrire une heure rémunérée sur leur paye. Mario Dumont n’en revient pas

.

«Nous comme contribuables, on offre le vaccin gratuitement. Ils [les employés] refusent de se faire vacciner, c’est leur liberté, mais on va les payer pour se faire dépister! Je trouve ça fort de café! Tu refuses la vaccination et le système va les payer pour les tests. J’ai une certaine frustration», appuie notre chroniqueur politique.», 

*** Voyez l’intégrale de sa chronique dans la vidéo ci-haut