/news/municipales2021

Catherine Fournier se présente à la mairie de Longueuil

La députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, a annoncé qu’elle se lançait officiellement dans la course à la mairie de Longueuil, jeudi.

• À lire aussi: Catherine Fournier propose une cérémonie de citoyenneté québécoise

• À lire aussi: «Ça me tente, l’intérêt est là», dit Catherine Fournier

• À lire aussi: La députée indépendante Catherine Fournier à la mairie de Longueuil?

Celle qui est entrée à l’Assemblée nationale en tant que membre du Parti québécois, mais qui y siège désormais comme souverainiste indépendante, a dévoilé sa candidature dans une vidéo sur Facebook.

Écoutez la chronique de Caroline St-Hilaire à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:

«Notre ville a tellement de potentiel et je souhaite arriver à mobiliser les gens autour de projets qui vont contribuer à la fierté d’être Longueuilloises et Longueuillois, a déclaré la jeune femme de 29 ans. De Greenfield Park à Saint-Hubert en passant par le Vieux-Longueuil, je suis soucieuse d’assurer un développement fort et harmonieux.»

Mme Fournier a indiqué qu’elle demeurerait députée pendant sa campagne électorale, mais qu’elle n’accepterait pas de solde de l’Assemblée nationale.

« C’est certain que je n’étais pas à l’aise de faire campagne et de continuer de recevoir mon salaire de l’Assemblée, et les indemnités liées à ma fonction », a expliqué la députée en entrevue avec Mario Dumont vendredi. 

Elle cessera donc de percevoir son salaire lors de la première journée de la campagne électorale.

Elle a aussi affirmé avoir l’intention d’ajuster le salaire de la mairesse, qui avait fait beaucoup parler l’an dernier.

« Je pense que tout le monde convient que ça n’a pas d’allure que la mairesse de Longueuil gagne un salaire supérieur à celui du premier ministre du Québec » a affirmé la candidate à la mairie.

Catherine Fournier a aussi expliqué que dans l’éventualité où elle ne serait pas élue à la mairie de Longueuil, elle allait tout de même terminer son mandat comme députée de la circonscription de Marie-Victorin, mais n’allait pas se représenter aux élections provinciales. 

La mairesse actuelle de Longueuil, Sylvie Parent, a annoncé en février qu’elle ne briguerait pas un second mandat. C’est le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jacques Létourneau, qui a pris sa place à la tête du parti Action Longueuil.

Les élections municipales partout à travers le Québec auront lieu le 7 novembre prochain.