/buzz/homepage

Deux influenceurs expulsés de Bali pour un faux masque en maquillage

Deux influenceurs vont être expulsés de Bali pour une vidéo sur laquelle une jeune femme se promène avec un faux masque anti-COVID peint en maquillage dans un magasin, pour voir si le public se laisse prendre.

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Les autorités de l'île touristique indonésienne ont confisqué les passeports du youtuber taïwanais résidant aux Étas-Unis Josh Paler Lin et de sa partenaire russe Leia Se à cause de cette plaisanterie devenue virale sur les réseaux sociaux.

«Nous allons les expulser» a indiqué vendredi Jamaruli Manihuruk, le responsable des affaires juridiques de l'administration balinaise.

«On doit attendre que des vols soient disponibles vers leurs pays respectifs, nous espérons que cela sera le cas bientôt», a-t-il indiqué.

Dans la vidéo mise en cause, la jeune femme entre dans un supermarché et s'étonne que presque personne ne remarque qu'elle a un masque bleu peint sur le visage et non un masque véritable.

La vidéo a déclenché des protestations à Bali qui tente de juguler l'épidémie de COVID-19 avec des règles sanitaires strictes.

Les étrangers risquent sur l'île une amende d'un million de roupies (environ 85 dollars) s'ils ne portent pas de masque, puis une expulsion s'ils sont pris une deuxième fois.

Les autorités ont décidé d'expulser les deux influenceurs pour les sanctionner après cette vidéo humoristique.

Josh Paler Lin, âgé de 32 ans, publie régulièrement des vidéos humoristiques, souvent à base de caméras cachées, pour ses quelque 3 millions d'abonnés sur YouTube. Il a effacé cette dernière vidéo et s'est excusé.

«J'ai fait cette vidéo pour amuser les gens, parce que je suis un créateur de contenus et c'est mon boulot de divertir les gens», a-t-il expliqué dans un message en ligne.

«Mais je n'avais pas réalisé que cela susciterait autant de réactions négatives».

Cette affaire vient s'ajouter à une liste grandissante d'incidents impliquant des étrangers qui ont choqué les Balinais pour leur manque de respect envers leur culture.

La police de Bali a aussi indiqué rechercher une actrice porno russe et son petit ami pour une vidéo osée filmée sur le mont Batur. Or les volcans sont considérés comme des lieux sacrés sur l'île en majorité hindouiste.

Mais le couple pourrait avoir quitté l'île il y a plusieurs mois, a précisé la police.