/news/coronavirus

Opposition aux mesures sanitaires: «comme une manif pour l’alcool au volant»

Les manifestations contre les mesures sanitaires et la vaccination sont «comme si on organisait une manifestation pour l’alcool au volant ou pour bruler un feu rouge», dénonce le Dr Mathieu Simon.

• À lire aussi: [EN IMAGES] Des manifestants contre les mesures sanitaires réunis à Montréal

«Les gens revendiquent la liberté de ne pas porter le masque, de ne pas se faire vacciner, etc., et ils ne comprennent pas que cette liberté-là empêche les autres», déplore-t-il en entrevue à LCN.

Le chef de l’unité des soins intensifs à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec explique que les activités «normales» ne pourront reprendre que lorsque la population sera suffisamment vaccinée. 

Pour lui, ces manifestations qui réclament «plus de liberté» sont contradictoires puisqu’un retrait des mesures sanitaires et la fin de la vaccination causeraient un regain de la pandémie de COVID-19 et un prolongement des mesures sanitaires. 

«Aller manifester contre la vaccination, je vous dis, c’est comme l’équivalent d’aller organiser une manifestation pour avoir le droit de boire et de conduire», affirme le Dr Mathieu Simon.