/news/coronavirus

COVID-19: baisse des hospitalisations au Québec et en Ontario

Le nombre de patients dans les hôpitaux du Québec et de l'Ontario a diminué, dimanche, une nouvelle particulièrement bienvenue en Ontario où le système de santé est sous forte pression.

• À lire aussi: COVID-19: moins de 100 nouveaux cas à Québec

• À lire aussi: Ontario : Les vaccins pour les 18 ans et plus en zones chaudes

• À lire aussi: 1006 nouveaux cas au Québec

Après avoir atteint pour une première fois le cap des 900 patients alités avec la COVID-19 aux soins intensifs samedi, l'Ontario a vu ce nombre redescendre à 895 dimanche. Au total, 1961 personnes luttaient contre la maladie dans les hôpitaux de la province, un nombre en baisse de 191 patients, mais une telle baisse est souvent observée les fins de semaine en Ontario.

En parallèle, le nombre de nouvelles infections a continué à fluctuer dans la province la plus peuplée du pays avec 3732 cas de plus, ainsi que 23 décès.

Afin de contrer les effets de la pandémie, le gouvernement ontarien a annoncé que, dès lundi, toutes les personnes de 18 ans et plus dans les régions les plus touchées pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner. La moitié des doses reçues par la province seront envoyées dans ces quartiers chauds, principalement à Toronto, dans sa banlieue et à Ottawa.

De son côté, le Québec a rapporté 1006 nouveaux cas et neuf décès, des nombres dans la lignée de ceux des derniers jours, au lendemain d'une manifestation monstre contre les mesures sanitaires qui a attiré des dizaines de milliers de personnes.

En parallèle, la lente diminution du nombre de personnes hospitalisées s'est poursuivie dans la Belle Province, avec 574 lits occupés par des patients atteints du virus (-4), dont 157 aux soins intensifs (-2).

Pas de parlement

Du côté de l'Ouest, l'Alberta a annoncé que l'Assemblée législative ne siégera pas pendant deux semaines, tandis que la province est devenue l'épicentre de la pandémie au pays.

La province a fait état d'un bilan en nette baisse, dimanche, avec 1731 infections et trois décès. Samedi, l'Alberta avait rapporté un nombre record de 2433 nouvelles infections, en plus d'un décès.

Samedi, l'Alberta avait rapporté un nombre record de 2433 nouvelles infections, en plus d'un décès supplémentaire.

Dans le reste des Prairies, la Saskatchewan (239 cas, 1 mort) et le Manitoba (281 cas, 2 morts) ont aussi publié des bilans préoccupants, particulièrement pour le Manitoba où on dénombrait moitié moins de cas au milieu d'avril.

Du côté de l'Est, la Nouvelle-Écosse a continué à accumuler de lourds bilans avec 133 infections de plus, au lendemain d'un record de 148 contaminations, des données dues en partie à un retard dans l'analyse de tests.

La province a rapporté 655 cas au cours des sept derniers jours, soit 24,2 % des 2708 infections recensées en Nouvelle-Écosse depuis le début de la pandémie.

Le premier ministre Iain Rankin a appelé ses concitoyens à ne pas se décourager. «Nous nous sommes recroquevillés par le passé et avons arrêté la propagation, et nous le ferons à nouveau», a-t-il indiqué par communiqué.

Terre-Neuve-et-Labrador, de son côté, a fait état de 18 infections, mais 11 d'entre elles concernent l'équipage d'un navire-cargo. Six cas et un décès ont aussi été notés au Nouveau-Brunswick.

La situation au Canada

Ontario: 470 465 cas (8102 décès)

Québec: 3501 880 cas (10 942 décès)

Alberta: 194 898 cas (2086 décès)

Colombie-Britannique: 129 482 cas (1581 décès)

Saskatchewan: 41 599 cas (495 décès)

Manitoba: 39 274 cas (978 décès)

Nouvelle-Écosse: 2708 cas (67 décès)

Nouveau-Brunswick: 1939 cas (37 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1099 cas (6 décès)

Nunavut: 509 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 181 cas

Yukon: 81 cas (2 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 51 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 234 181 cas (24 300 décès)