/news/faitesladifference

Un paquebot de cuillères

(En réponse à la sortie de Laurence Jalbert et de son texte Des cuillères dans le congélateur)

Une femme, une icône, une battante, un modèle de réussite a ramassé son courage au porte-poussière pour briser la coquille de la honte. 

Oui, cette honte qui gruge les victimes de s’être fait prendre au jeu, à un jeu qu’elles ne savaient pas qu’elles participaient, à qui personne n’avait expliqué les règles. Un jeu dangereux auquel elle a été prise, sans s’en rendre compte. Elle était le pion, il était le roi. 

Sensibiliser les gens  

Ma belle Laurence, ta douleur est la mienne, la leur, la nôtre. Ta souffrance ne sera pas veine, car ton histoire va sensibiliser les gens à cette destruction invisible pour les yeux, mais machiavélique pour l’âme. 

L’assassinat des femmes par leur conjoint ou leur ex-conjoint nous rappelle pourquoi nous dormons avec un couteau sous l’oreiller. On nous a laissé nos corps, mais certes tués psychiquement. Une renaissance existe, elle sera le combat du reste de notre vie. 

Ton joli visage porte maintenant l’étiquette de la victime de violence conjugale. Cette étiquette que nous redoutons tant, mais qui est nécessaire pour ouvrir ce sujet sur la place publique. Mais pour nous, les victimes, ton visage représente le nôtre. Tu portes au grand écran notre douleur, notre résilience et notre désir de changer les choses. 

Ces mots ignobles qu’ils prononçaient résonnent dans notre tête quand nous nous regardons dans le miroir... sa petite voix démoniaque nous envahit encore malgré son absence. Avec le temps, elles partiront et laisseront la place à la bienveillance que nous devons nous porter. Je te jure qu’un jour, tu pourras te regarder dans la glace et te dire «Je t’aime» à nouveau, avec toutes tes tripes. 

Ton histoire est celle de milliers de femmes et d’hommes au Québec. Elle représente un paquebot de cuillères dans un océan de larmes. 

Merci Laurence ! Nous sommes derrière toi ! 

Caroline Mathieu et l’équipe de Reprendre MAVI

*Reprendre MAVI (organisme sans but lucratif venant en aide aux victimes de pervers narcissiques (MAnipulations et VIolence psychologique)

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?