/news/coronavirus

L'Alberta dépasse toutes les provinces et États américains

Dimanche, le premier ministre Jason Kenney a averti ses concitoyens que le réseau de santé de sa province pourrait bel et bien être complètement dépassé d'ici quelques semaines.

• À lire aussi: L’Alberta suspend ses travaux parlementaires pour deux semaines

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

«J'implore à nouveau les Albertains à se faire vacciner quand viendra leur tour et à suivre les règles dans leur région», a-t-il écrit sur Twitter en appelant les covidiots à faire preuve de plus de jugement, dans la foulée d'un rodéo à la source d'un vaste rassemblement à Bowden.

«Non seulement se réunir comme ça menace la santé publique, mais c'est aussi une gifle au visage de tout le monde qui respecte les règles», a ajouté M. Kenney en reconnaissant que «tout le monde» est à bout de la pandémie.

Le reste des Prairies demeure aussi grandement touché avec 251 cas et un mort au Manitoba et 207 cas et trois morts en Saskatchewan.

En Colombie-Britannique, 2174 cas ont été recensés sur les trois derniers jours avec 15 décès.

Autre point chaud

À l'autre bout du pays, le SRAS-CoV-2 a continué à se répandre plus vite que jamais en Nouvelle-Écosse, où le nombre d’infections sur 24 heures est venu bien près de battre un nouveau record lundi.

La province a recensé, dans la dernière journée, pas moins de 146 nouveaux cas, soit à peine deux de moins que son record de 148 contaminations annoncées samedi.

L’augmentation extrêmement rapide du nombre de cas dans la province - plus du quart de toutes les infections détectées à ce jour en Nouvelle-Écosse l’ont été dans la dernière semaine - commence à se faire ressentir dans les hôpitaux, où le nombre de patients augmente peu à peu, pour un total de 40 lits occupés, dont six aux soins intensifs.

Rappelons que la virulence soudaine de la pandémie, concentrée dans la région d’Halifax, a entraîné la mise en confinement de la province pour au moins deux semaines.

Dans le reste de l'Atlantique, 15 cas et un décès se sont ajoutés au Nouveau-Brunswick et cinq contaminations ont été signalées à Terre-Neuve-et-Labrador.

Amélioration

Du côté du Québec, le nombre de cas a plongé à 798 lundi, en nette baisse après cinq journées de suite au-dessus du cap des 1000 infections. De plus, seuls deux décès ont été signalés.

Par contre, le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 a remonté à 588 (+14), un nombre compensé par une nouvelle baisse du nombre de patients aux soins intensifs (151, -6).

«C’est très important de continuer de respecter les mesures sanitaires pendant qu’on augmente la cadence de la vaccination», a souligné le ministre de la Santé, Christian Dubé, tandis que s’ouvrait la prise de rendez-vous pour les Québécois de 45 à 49 ans.

La tendance est similaire en Ontario où 3436 infections ont été ajoutées au bilan lundi, en plus de 16 décès. Il s’agit, comme au Québec, de données à la baisse en ce début de semaine.

Après avoir atteint le cap des 900 patients aux soins intensifs samedi, l’Ontario a aussi vu la situation continuer à se stabiliser dans ses hôpitaux, où on comptait 1925 personnes alitées avec le virus lundi (-36), dont 889 en soins aigus (-6).

La situation au Canada:

Ontario: 473 901 cas (8118 décès)

Québec: 352 678 cas (10 944 décès)

Alberta: 196 910 cas (2090 décès)

Colombie-Britannique: 131 656 cas (1596 décès)

Saskatchewan: 41 806 cas (498 décès)

Manitoba: 39 524 cas (979 décès)

Nouvelle-Écosse: 2854 cas (67 décès)

Nouveau-Brunswick: 1954 cas (38 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1104 cas (6 décès)

Nunavut: 528 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 182 cas

Yukon: 81 cas (2 décès)

Territoires du Nord-Ouest: 57 cas

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 243 248 cas (24 342 décès)