/finance/homepage

Le marché de l’emploi transformé par la pandémie

Bloc travail emploi restaurant employés

Photo Fotolia

La pandémie de COVID-19 a entraîné la suppression de centaines de milliers d’emplois peu rémunérés au Québec en 2020, mais a aussi eu pour effet de gonfler les effectifs mieux payés, conclut une analyse de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ). 

Selon l’étude dévoilée lundi, quelque 275 000 emplois rémunérés sous la barre des 20 $ de l’heure ont été perdus au cours de l’année 2020 dans la province, alors que la pandémie a forcé la fermeture de nombre de commerces et de restaurants.

Les femmes ont été doublement touchées par ces pertes d’emplois, elles qui représentent 183 000 postes coupés, soit une travailleuse sur quatre à moins de 20 $ de l’heure qui a été mise à pied. En comparaison, 15 % des hommes sous ce taux horaire ont perdu leur emploi, ce qui représente 90 000 postes sabrés.

«Environ la moitié des pertes d’emplois rémunérés moins de 20 $ l’heure en 2020 se sont produites dans trois industries : commerce, hébergement et services de restauration et fabrication», a souligné l’ISQ en précisant que les pertes étaient particulièrement importantes en hébergement et restauration.

Transition

En contrepartie, le Québec comptait 105 000 emplois de plus rémunérés à 30 $ de l’heure ou plus à la fin de 2020, malgré les effets délétères de la pandémie sur l’économie.

Les femmes ont particulièrement profité de cette embellie en cumulant 67 000 de ces nouveaux postes, contre 38 000 pour les hommes.

La grande majorité (75 %) des nouveaux postes permettant de gagner plus de 30 $ de l’heure sont cependant allés à des gens qui possèdent au moins un baccalauréat, une donnée qui détone avec le fait que seul un emploi sur deux rémunéré au-delà de 30 $ de l’heure en 2019 était pourvu par le titulaire d’un diplôme universitaire.

«Environ le quart des emplois rémunérés 30 $ l’heure ou plus qui se sont ajoutés en 2020 sont allés aux personnes immigrantes dont la durée d’établissement est de plus de 10 ans», a aussi souligné l’ISQ.

«Même si elles comptent un peu moins de 20 % des emplois rémunérés 30 $ l’heure ou plus en 2019, les industries combinées de la finance, des assurances, de l’immobilier, de la location ainsi que des services professionnels, scientifiques et techniques sont responsables de près de 40 % de la croissance globale des emplois ayant un tel niveau de rémunération horaire en 2020», a ajouté l’ISQ sans son étude, en précisant que le secteur commercial et le milieu public, notamment la santé et l’éducation, ont fourni la majeure partie des autres emplois à 30 $ de l’heure et plus.