/news/coronavirus

AstraZeneca: une femme décède d’une thrombose en Alberta

Un premier cas de décès par thrombose lié au vaccin AstraZeneca a été rapporté mardi soir en Alberta où une femme dans la cinquantaine est morte des suites de complications après avoir reçu une dose de vaccin.  

Le décès a été confirmé par communiqué par la Dre Deena Hinshaw, médecin-hygiéniste en chef de la province. 

• À lire aussi: La famille de Francine Boyer donne deux conseils aux Québécois

• À lire aussi: Vaccin AstraZeneca : la mort d’une Québécoise par thrombose confirmée

«Si toutes les morts sont tragiques, il est important de se rappeler que les risques de mourir ou de souffrir d'autres symptômes graves liés à la COVID-19 sont beaucoup plus importants que les risques associés au vaccin d'AstraZeneca», a indiqué la Dre Hinshaw. 

Plus de 253 000 doses du vaccin AstraZeneca ont été administrées en Alberta, a-t-elle précisé. 

Avec l’un des pires bilans sanitaires en Amérique du Nord, l’Alberta a annoncé de nouvelles restrictions dans l’espoir d’endiguer la vague de contaminations de COVID-19 qui a carrément explosé. 

Le Québec a déjà enregistré fin avril son premier décès lié au vaccin AstraZeneca. Une femme de 54 ans est décédée d’une thrombose cérébrale après avoir reçu une dose du vaccin incriminé.