/regional/quebec/quebec

Départ de Régis Labeaume: réactions et hommages affluent

Les quatre mandats de Régis Labeaume auront marqué de nombreux élus et personnalités du Québec, qui ont en grand nombre partagé leurs réactions après l’annonce de son départ en novembre, mercredi.

• À lire aussi: Régis Labeaume quitte la vie politique

La longévité et le dévouement du maire de Québec pour sa ville ont été salués par plusieurs d’entre eux.

«Pendant plus d’une décennie, il a servi les gens de Québec avec passion et fierté. Dans chacune de ses décisions, je sais qu’il avait toujours l’intérêt de ses concitoyens à cœur. Son leadership aura permis de concrétiser beaucoup de grands projets, notamment pour les célébrations du 400e de Québec. Il laisse un legs impressionnant à notre capitale nationale. Ça fait bizarre d’imaginer Québec sans le maire Labeaume, tellement il a marqué sa ville. Il peut partir la tête haute. Je lui souhaite le meilleur pour la suite», a déclaré M. Legault.

«Personne ne peut mettre en doute l'intensité et l'authenticité de son attachement et de son investissement personnel et professionnel. Monsieur le maire, merci pour ces 13 années», a de son côté écrit la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, sur Twitter.

Par le même canal, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a reconnu qu’elle accueille la nouvelle «avec émotion». Elle a remercié M. Labeaume pour sa «collaboration» dans des dossiers comme le transport collectif et la qualité de vie des citoyens. «Régis est, et restera un ami cher à la métropole», selon elle.

«Ton dévouement pour la ville depuis 14 ans est remarquable. Tu peux certainement partir avec le sentiment du devoir accompli», a estimé le prédécesseur de Mme Plante, Denis Coderre.

 

Les adversaires politiques du maire Labeaume, sur la scène municipale, ont aussi tenu à souligner sa contribution. «C’est un batailleur. Je suis très bien placé pour le savoir», a lancé Jean-François Gosselin, chef de Québec 21, parlant d’une «page d’histoire qui se tourne».

«Je salue M. Labeaume. Il a donné beaucoup. Il a modernisé la Ville, il a mis Québec sur la map, comme on dit, alors en ce sens, c’est quelqu’un qui aimait Québec», a reconnu Jean Rousseau, de Démocratie Québec.

— Avec la collaboration de Marc-André Gagnon

Ce qu'ils ont dit      

Je te comprends, Régis. Tu mérites du temps, de l’amour et des matins tranquilles à ne rien faire (si tu en es capable...

Publiée par Catherine Dorion sur Mercredi 5 mai 2021