/news/coronavirus

La santé publique forcée de changer les serrures d’un gym récalcitrant

JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La santé publique de la Colombie-Britannique a été contrainte cette semaine de changer les serrures d’un gym récalcitrant qui a violé à maintes reprises les mesures sanitaires liées à la pandémie de COVID-19.

«Malheureusement, nous avons dû changer les serrures pour éviter qu’ils ne puissent entrer dans le bâtiment à l’avenir», explique le Dr Albert de Villiers, directeur de la santé publique à «Global News».

«Nous avons des agents qui ont fait de la surveillance et qui ont vu des gens se présenter et entrer dans le bâtiment. Malheureusement, ils ont décidé de ne pas cesser leurs activités comme demandé», ajoute M. de Villiers.

Les policiers de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) ont donc accompagné les autorités de la santé publique ainsi que le serrurier pour procéder aux changements au Flow Academy, un gym d’arts martiaux de Kelowna.

Selon «Global News», l’établissement avait mis en place un règlement interdisant le port du masque à l’intérieur et un autre qui empêchait les personnes vaccinées de fréquenter les lieux.

Flow Academy n’avait pas non plus de permis d’exploitation, selon la Ville de Kelowna. Le gym aurait d’ailleurs reçu pas moins de 8 contraventions de la part de la Ville pour cette infraction.

Chacune de ces amendes est fixée à 500$.

La santé publique continuera par ailleurs sa surveillance l’établissement et n’écarte pas un recours judiciaire si le gym reprend ses activités.