/news/coronavirus

Légère hausse des cas au Québec et en Ontario, record en Nouvelle-Écosse

CORRECTION-FRANCE-OVERSEAS-HEALTH-VIRUS

Photo d'archives, AFP

Les nouveaux cas de COVID-19 ont affiché une augmentation modérée tant au Québec qu’en Ontario, mercredi, mais un nouveau record a été établi en Nouvelle-Écosse et l’Alberta a présenté son deuxième bilan quotidien le plus élevé de la pandémie.

• À lire aussi: 915 nouveaux cas au Québec

• À lire aussi: EN DIRECT | Les derniers développements sur le coronavirus

Déjà mardi, avec 153 contaminations, la Nouvelle-Écosse avait connu sa pire journée de la crise en raison de la prolifération des variants.

«175 nouveaux cas aujourd'hui. Ces variants se propagent facilement et sont vicieux. S’il vous plait, suivez les protocoles de santé publique et soyez bons les uns envers les autres», a indiqué sur Twitter le premier ministre Iain Rankin.

L’Alberta, elle, avec 2271 nouveaux cas, a connu son deuxième jour le plus lourd au chapitre des nouveaux cas, la province pétrolière ayant par ailleurs dépassé le seuil psychologique des 200 000 infections cumulées.

Trois décès s’ajoutent à son bilan, incluant un homme dans la vingtaine qui a succombé à des complications liées à la COVID-19. Les hospitalisations continuent de gonfler de façon inquiétante.

Après s’être maintenu sous la barre des 800 cas pendant deux jours consécutifs, le Québec a de son côté signalé 915 infections et cinq décès supplémentaires, donc un survenu au cours des 24 dernières heures, si bien que le total cumulatif atteint désormais 354 390 cas et 10 964 pertes de vie.

Les hospitalisations ont diminué (588, -6), de même que les gens recevant des soins aigus (152, -3). Près de 40 000 tests de dépistage ont été réalisés en date du 3 mai et un peu plus de 57 000 Québécois ont relevé une manche mardi pour recevoir une dose de l’un des vaccins approuvés pour lutter contre la COVID-19.

Selon les données de la santé publique, les régions qui ont déclaré le plus de nouveaux cas mercredi sont Montréal (255 cas), Chaudière-Appalaches (120 cas), la Capitale-Nationale (89 cas) et la Montérégie (88 cas).

Pour sa part, l’Ontario a pu se réjouir, malgré une légère augmentation, de s’être maintenu sous les 3000 cas pour une deuxième journée consécutive. Mercredi, la province la plus peuplée a comptabilisé 2941 contaminations, soit 150 de plus que la veille. C’est moins que les 3732 cas de lundi et les 3369 cas de dimanche.

Les hospitalisations ont reculé (2075, -92), incluant les gens aux soins intensifs (882, -4), mais plus de gens nécessitent de l’oxygène (620, +11).

Toronto demeure le principal foyer de la pandémie en Ontario (924 cas), devant ses régions immédiates de Peel (565 cas), de York (254 cas) et Durham (171 cas).

Pointe d’espoir du côté de la Colombie-Britannique ; les infections quotidiennes ont poursuivi leur descente et la province a présenté son plus faible bilan depuis la mi-mars avec 572 nouveaux cas. Trois décès ont également été retirés du total en raison d’une erreur.

Les autres provinces et territoires qui ont mis leurs données à jour sont le Manitoba (272 cas et 2 décès), la Saskatchewan (196 cas et 2 décès), les Territoires du Nord-Ouest (14 cas), la Nouvelle-Écosse (11 cas et 1 décès), Terre-Neuve-et-Labrador (6 cas) et le Nunavut (5 cas).

En soirée, le Canada comptait un cumulatif de 1 257 328 cas (+7378) et de 24 450 morts (+54).

La situation au Canada

Ontario: 479 633 cas (8187 décès)

Québec: 354 390 cas (10 964 décès)

Alberta: 200 924 cas (2102 décès)

Colombie-Britannique: 132 925 cas (1594 décès)

Saskatchewan: 42 203 cas (501 décès)

Manitoba: 40 085 cas (982 décès)

Nouvelle-Écosse: 3182 cas (69 décès)

Nouveau-Brunswick: 1969 cas (39 décès)

Terre-Neuve-et-Labrador: 1114 cas (6 décès)

Nunavut: 540 cas (4 décès)

Île-du-Prince-Édouard: 183 cas

Territoires du Nord-Ouest: 85 cas

Yukon: 82 cas (2 décès)

Canadiens rapatriés: 13 cas

Total: 1 257 328 cas (24 450 décès)

Dans la même catégorie